Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Revue Sécheresse en ligne → Sécheresse (décembre 2009), volume 20, numéro 1e → Les forêts claires du Parc national Oti-Kéran au Nord-Togo : structure, dynamique et impacts des modifications climatiques récentes

Les forêts claires du Parc national Oti-Kéran au Nord-Togo : structure, dynamique et impacts des modifications climatiques récentes

Kossi Adjonou 1, Ronald Bellefontaine2, Kouami Kokou 1

1 Laboratoire de botanique et écologie végétale, Faculté des sciences, Université de Lomé, BP 1515, Lomé, Togo

2 Cirad, UPR génétique forestière, F-34398 Montpellier, France

Résumé

Les forêts claires à Anogeissus leiocarpus sont actuellement menacées de disparition sous l’effet des activités humaines et du changement climatique. Sous forme relictuelle dans le Parc national Oti-Kéran, elles revêtent un caractère important pour les populations rurales et la faune sauvage. Cette étude a été réalisée pour mieux connaître la biodiversité végétale, la dynamique et l’état de conservation actuelle. Des inventaires floristiques ont permis de recenser 326 espèces. La densité moyenne des ligneux s’établit à 788 pieds/ha. La répartition par classes de diamètre des ligneux révèle une prédominance des individus de petit diamètre. L’étude de la régénération naturelle montre que, dans nos conditions de travail, les principales espèces ligneuses se régénèrent essentiellement par semis (~ 89 %) et faiblement par rejets de souche (10,8 %) et encore plus rarement par drageons (0,4 %). L’augmentation de la température et la diminution de la pluviométrie résultant du changement climatique ont un impact négatif sur la dynamique des ligneux de ces forêts. Ces phénomènes se traduisent par une mortalité anormalement accrue des arbres (taux de mortalité voisin de 21,2 %), surtout au niveau des individus de petit diamètre.

Mots-clés : changement climatique, dynamique forestière, forêt claire, régénération naturelle, Togo.

Summary

Oti-Keran National Park open forests in the north of Togo : structure, dynamic and impacts of recent climate change

The Anogeissus leiocarpus open forests are currently threatened and disappearing due to human activities and climate change. Having a relic aspect in the Oti-Keran National Parc, they are important for the rural populations and the wild fauna. This study has been conducted to better identify plant diversity, the dynamics and the current state of preservation. Some plant inventories have made it possible to register 326 species. The average density of the ligneous plants is 788 trees/ha. The distribution per diameter classes of the ligneous plants reveals a predominance of small diameter plants. The natural regeneration study reveals that, in our working conditions, the main ligneous species regenerate essentially by seeding (~89%) and very little by stump shoot (10.8%) and more rarely by sucker (0.4%). The temperature increase and rainfall decrease resulting from climate change have a negative impact on the ligneous plant dynamic of these forests. The effects of these phenomena are shown through an acute abnormal mortality of trees (mortality rate of 21.2%), especially at the level of the small diameter plants.

Keywords : climate change, forest dynamics, natural regeneration, open forest, Togo.

PDF - 1.2 Mo
Article Adjonou, Bellefontaine, Kokou

Texte intégral
(10 pages)

Page publiée le 9 décembre 2009, mise à jour le 8 mars 2010