Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2016 → Appui aux réseaux d’épidémiosurveillance des maladies animales et aspects sociologiques associés en Afrique de l’Ouest

ARES Wallonie-Bruxelles (2016)

Appui aux réseaux d’épidémiosurveillance des maladies animales et aspects sociologiques associés en Afrique de l’Ouest

Epidémiosurveillance Maladues Animales

ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur) Wallonie-Bruxelles

Titre : Appui aux réseaux d’épidémiosurveillance des maladies animales et aspects sociologiques associés en Afrique de l’Ouest

Pays : Afrique de l’Ouest

Durée : Jeudi, 01 septembre 2016 — Mercredi, 01 septembre 2021

Descriptif
Dans 2 pays limitrophes ouest-africains (Benin et Burkina Faso), des travaux de recherche seront entrepris afin de collecter des données sur la surveillance des maladies animales vectorielles, principalement celles de bovins en élevage. L’analyse de ces données permettra de proposer des approches pour des actions efficientes dans les RéSurEp. Différentes pratiques/outils seront utilisés et évalués dans ces réseaux et ce, en rapport avec des vecteurs de maladies émergentes ou réémergente du bétail (tiques) et ces maladies, notamment des zoonoses si elles existent. Parmi ces travaux, ceux relatifs à la socio-anthropologie seront renforcés dans la perspective de comprendre les déterminants socio-culturels qui pourraient militer en faveur d’une meilleure adhésion des différents acteurs (ex. éleveurs, agents vétérinaires, médecins, laboratoires) dans les actions des RéSurEp en Afrique de l’ouest. L’amélioration de ces réseaux nécessitera un renforcement des capacités des différents acteurs intervenant dans les RéSurEp ; cet appui se fera via des institutions universitaires des pays ciblés. En outre, cet appui sera formalisé dans la perspective de renforcer les rapports entre les RéSurEp et les structures de recherche qui ont vocation de produire des résultats face à des difficultés de développement.

Dans l’exécution des activités du projet, un accent particulier sera mis sur des aspects tels le diagnostic des maladies animales (émergentes ou réémergentes), les techniques de surveillance épidémiologique des maladies animales et de gestion des bases de données, la diffusion de l’information zoo-sanitaire auprès des acteurs. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) sont des moyens modernes et innovants qui permettront une amélioration de la collecte des données et de leur transmission vers des plateformes de données nationales. Une plateforme numérique de centralisation des données sera mise en place dans le cadre du projet pour collecter et gérer les informations issues de ces réseaux permettant une transmission instantanée et harmonisée à l’échelon sous régional. En résumé, ce projet propose via une approche interdisciplinaire, des stratégies d’intervention modernes et innovantes afin de renforcer l’efficience et assurer la pérennisation des activités des RéSurEp en Afrique de l’Ouest.

Coordonnateur (s) : Claude SAEGERMAN, ULg — K.P. YAO (CIRDES)

Partenaires : ULiège ; Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso ; Université d’Abomey-Calavi

Budget : 495.019,69 €

Présentation : ARES

Page publiée le 26 janvier 2021