Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Projet de renforcement de la productivité des exploitations agropastorales familiales et résilience (Tchad)

2018

Projet de renforcement de la productivité des exploitations agropastorales familiales et résilience (Tchad)

Tchad

Titre : Projet de renforcement de la productivité des exploitations agropastorales familiales et résilience (Tchad)

Pays : Tchad

Date d’approbation : 13 September 2018
Durée : 2018 – 2025

Description
Le Tchad est à la fois un pays moins avancé et un pays à faible revenu et à déficit vivrier. Il fait face à des sécheresses récurrentes et les pratiques agricoles, peu efficaces (agriculture non irriguée),sont très vulnérables face aux changements climatiques. La chute des prix du pétrole a également contribué au ralentissement de la croissance économique. Cependant, le secteur de l’agriculture dans le pays, bien que sous-performant, offre de réelles possibilités de développement aux petits exploitants agricoles, qui sont les principaux producteurs.

Le Projet de renforcement de la productivité des exploitations agropastorales familiales et résilience (dont l’acronyme est RePER) appuie le Plan national de développement du Gouvernement tchadien pour la modernisation du secteur agricole, la diversification de l’économie du pays et l’amélioration de la qualité de vie. On peut tirer parti des possibilités offertes par l’agriculture en améliorant la productivité, ce qui favorise la sécurité alimentaire, la nutrition et la résilience, tout en appuyant la mise en place de nouvelles chaînes de valeur agropastorales.

Entre autres activités visant à accroître durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle et les revenus des ménages ruraux, le projet prévoit le renforcement de l’infrastructure hydraulique agricole, la remise en état des routes rurales, la transformation des systèmes de production agricole familiale appelés à devenir plus intensifs et plus diversifiés et l’appui à la création de valeur ajoutée sur les produits agropastoraux.

RePER sera mis en œuvre dans la région du Sahel au Tchad, principalement dans les régions de Guéra, Batha, Hadjer Lamis, Chari Baguirmi et Salamat. Il poursuivra les activités du Projet d’amélioration de la résilience des systèmes agricoles au Tchad (PARSAT) actuellement en cours et étendra ses activités à quatre nouvelles zones administratives. On estime que 146 000 ménages bénéficieront de RePER.

Informations financières
Coût total du projet : US$ 94.9 million
Financement IFAD : US$ 62.9 million

Présentation : IFAD

President’s report (pdf)

Page publiée le 21 juillet 2020