Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Construction de 83 latrines et 6 centres d’hygiénisation - Communes de Kiendson et Rapéla (Burkina Faso)

2019

Construction de 83 latrines et 6 centres d’hygiénisation - Communes de Kiendson et Rapéla (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Construction de 83 latrines et 6 centres d’hygiénisation - Communes de Kiendson et Rapéla (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso
Lieu : Boulsa [Centre-Nord / Namentenga]

Dates : 2019 : 12 mois

Partenaires : AE Rhône Méditerranée Corse Lyon AMP Paris Région BFC Dijon Un pont pour un puits Besançon

Contexte
En 2019/2020, l’association Un Pont pour un Puits (UPPUP) a prévu un plan triennal d’intervention dont l’année 2019/2020 est la première année ; Ce projet concerne les communes de Kiendsom et Rapéla qui doivent être équipées de 83 latrines sèches écologiques EcoSan ,de 83 urinoirs et de 6 centres d’hygiénisation. Les ménages bénéficiaires seront formés à leur utilisation, à leur entretien, à leur vidange puis à la gestion et à la valorisation des sous-produits de l’assainissement hygiénisés en agriculture écologique. Par la suite, pour la préservation de la ressource en eau et la protection de l’environnement, des aménagements considérables en cordons pierreux végétalisés en amont des espaces cultivés devront être réalisés. Ces aménagements traditionnels éviteront le ruissellement des eaux pluviales qui emporte la terre arable, ils favoriseront en outre la pénétration en profondeur des eaux météoriques qui rechargent la nappe phréatique. La zone humide sera protégée ainsi, du comblement par les sédiments arrachés au sol et cela évitera le lessivage des fertilisants EcoSan . Or c’est l’efficacité agronomique des fertilisants qui motive les populations rurales à l’acquisition, à l’utilisation régulière et à l’entretien des latrines EcoSan familiales. Lorsque les villages seront autonomes, ils pourront enseigner à leur tour les bonnes pratiques aux 34 autres villages de la Commune de Boulsa, à condition d’être aidés pour mettre en place leur assainissement, à se former et à se mobiliser pour des aménagements de terrain considérables.

Descriptif
1. Construction de 83 latrines familiales de type Ecosan pour 1100 habitants environ, les latrines comportent toutes un urinoir dans leur partie centrale 2. Formation d’animateurs pour l’utilisation et l’entretien des ouvrages 3. Construction et équipement de 6 centres d’hygiénisation 4. Formation de 12 gestionnaires des sous-produits hygiénisés pour les 6 centres 5. Formation de 16 animateurs à l’utilisation des sous-produits hygiénisés en agriculture (céréalière, oléagineuse, maraichage notamment) et à l’entretien courant des ouvrages (latrines et urinoirs). 6. Désembouage du forage de l’école de Kiendsom 7. Étude sur la réalisation d’un second forage sur un site derrière l’école et extension du réseau de distribution et installation de 3 bornes fontaines. 8. Appui à la définition d’un plan de gestion de la ressource en eau partagée entre l’école et le village. 9. Aménagement de cordons pierreux végétalisés et de haies vives autour dans les espaces cultivés pour lutter contre l’érosion des sols. Les 25 premiers bénéficiaires qui ont eu des latrines à crédit seront rémunérés pour les premiers travaux d’aménagement dans leur champ.

Budget global : 81.938 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 18 septembre 2020