Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Gestion des Ressources En Eau sur le bassin Massili Ziga (Burkina Faso)

2018

Gestion des Ressources En Eau sur le bassin Massili Ziga (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Gestion des Ressources En Eau sur le bassin Massili Ziga (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso
Zone d’intervention : Sous bassin du SAGE Massili-Ziga

Dates\Durée : 2018 ?

Contexte
Le territoire du futur SAGE Massili – Ziga concentre ces enjeux avec la localisation de la capitale Ouagadougou et des deux retenues majeures de Ziga (200 millions m3) et de Loumbila (42 millions m3)) pour l’alimentation en eau potable de la capitale et ses alentours de plus de 3 millions d’habitants.

De nombreux conflits d’usages liés à leur mise en concurrence sont apparus. L’AEN, avec l’appui des Gouverneurs des 3 régions concernées, est intervenue pour proposer des solutions équitables d’allocation de ces ressources tout en garantissant la pérennité à long terme de ces retenues. Un protocole de gestion durable de ces principaux barrages (Ziga en 2014 et Loumbila en 2012) a été adopté et est mis en œuvre, visant la protection, la préservation et la sauvegarde des retenues d’eau de Loumbila et de Ziga « contre la sédimentation, l’eutrophisation prématurée, la pollution organique et chimique des plans d’eau ».

Descriptif
La dégradation du couvert végétal issue des variations et changements climatiques diminue la recharge potentielle des nappes souterraines par infiltration. Elle contribue également à la dégradation des berges des cours et plans d’eau voire la disparition des zones humides. Ces dernières, en plus d’être des réservoirs de biodiversité, contribuent également à la recharge des nappes, à l’épuration naturelle de l’eau et constituent un frein pour les inondations.

Pour répondre à cette problématique, le projet s’inscrira dans la thématique de la gestion des inondations, la lutte contre l’érosion et la préservation / entretien des ressources en eau, défis majeurs sur l’espace de compétence de l’AEN, identifiés dans le SDAGE et le futur SAGE Massili-Ziga.

Les activités du projet s’inscriront dans deux des objectifs à long terme du Plan National d’Adaptation aux Changements Climatiques du Burkina : * Protéger les personnes et les biens contre les évènements climatiques extrêmes et les catastrophes naturelles * Protéger et améliorer le fonctionnement des écosystèmes naturel * L’alerte précoce * Suivi des ressources en eau
Le projet d’incubation a pour objectif de favoriser la démultiplication de ce genre d’opérations, au travers de la mobilisation de la "finance climat".

Partenaire(s) technique(s) : Direction générale de l’assainissement Direction générale des ressources en eau Agence nationale de météo Direction régionale de l’eau Direction régionale de l’urbanisme Direction régionale de l’agriculture Gouvernorat Plateau Central Conseil régional du plateau central Terre & Humanisme Institut de Recherche pour le Développement
Partenaire(s) financier(s) : Agence de l’eau Loire-Bretagne

Porteurs du projet  : Agence de l’eau du Nakanbé, Office International de l’Eau
Opérateur(s) du projet : 3 Comités Locaux de l’Eau

Estimation du coût : > 1 M Eur

Office International de l’Eau

Page publiée le 7 juillet 2020