Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2018 → Amélioration de la résilience des populations rurales en zone aride grâce à la mise en place des services sanitaires d’eau potable et d’assainissement (Maroc)

2018

Amélioration de la résilience des populations rurales en zone aride grâce à la mise en place des services sanitaires d’eau potable et d’assainissement (Maroc)

Maroc

Titre : Amélioration de la résilience des populations rurales en zone aride grâce à la mise en place des services sanitaires d’eau potable et d’assainissement (Maroc)

Pays : Maroc
Zone d’intervention : Région du Souss Massa - Vallée de l’Arghen

Dates\Durée : 2018 ?

Contexte
Un Syndicat intercommunal regroupant les 5 principales communes de la vallée (Arazane, Toughmart, Nihit, Adar et Imi n Tayart) a été créé pour assurer la mise en œuvre des travaux et l’exploitation des services en liens avec des associations locales d’usagers.

Le bassin de l’Arghen est ainsi doté d’une structure de gouvernance efficace grâce au SAGIE et la CLE ainsi que d’une structure de mise en œuvre et exploitation pouvant pérenniser l’exploitation des investissements réalisés.

L’impact du changement climatique sur la vallée se traduit par : * Exode rural du fait du manque des infrastructures de bases d’accès à l’eau potable et à l’assainissement * Désertification de la vallée due à l’érosion des sols (pertes de terres arables situées à proximité du lit de l’oued, manque d’entretien des terres du bassin versant du fait de l’abandon de l’activité agricole) * Ressources en eau souterraine en diminution et de qualité dégradée (forages asséchés, présence de nitrates) * Dégradations de qualité de cours d’eau lié à l’augmentation de températures et aux rejets polluants par manque d’assainissement * Fragilité des infrastructures de mobilisation des ressources en eau (prélèvements directs au fil de l’eau en période de crue -oued à sec hors période de pluie) * Dégâts causés par des crues éclaires violentes : perte de vies humaines, infrastructures (irrigation, routes), érosion des sols

Objectif
Développement d’un projet intégré sur les 5 principales communes de la vallée de l’Arghen en cohérence avec la nouvelle phase du SAGIE en cours de définition (fin 2019). Cette action constitue un laboratoire pour le Maroc et d’autres pays d’Afrique sur les bonnes pratiques de gouvernance, de gestion et de financement pérenne de la gestion de l’eau potable, de l’assainissement et des eaux pluviales en milieu rural. Elle permettra de faire émerger une gestion concertée des ressources et de promouvoir des solutions fondées sur la nature pour la prévention des inondations et la préservation des terres agricoles.

Descriptif
Les principales composantes de ce projet visent à : * Renforcer les connaissances sur les ressources en eau superficielles et souterraines (quantité et qualité) * Conforter l’accès à l’eau potable et assurer la protection des points de captage en développant la connaissance des usages en vue d’optimiser le choix des mesures à réaliser, * Réaliser l’assainissement liquide avec réutilisation pour réduire les concentrations de polluant dans la ressource et maintenir un couvert végétal à même de réduire l’érosion, * Limiter l’impact énergétique pour de l’accès à l’eau potable et l’assainissement : énergie solaire et technique d’assainissement vertes * Développer un système d’alerte de crue et sensibiliser les acteurs et les populations * Protéger les terres contre l’érosion se basant quand c’est possible sur des solutions fondées sur la nature * Renforcer les capacités et accompagner les structures locales de mise en œuvre et de gouvernance pour assurer la pérennité économique des infrastructures mises en place. Notamment maintenir l’instance de concertation locale active (Comité Local de l’Eau) permettant de gérer et protéger durablement les ressources en permettant de sensibiliser le territoire sur la gestion et entretien des infrastructures, mais aussi sur les économies d’eau, et la lutte contre les pollutions

Porteur (s) du projet  : ABH SM

Acteurs impliqués : Population des 5 principales communes de la vallée : Arazane, Toughmart, Nihit, Adar et Imi n Tayart Acteurs institutionnels (Province de Taroudant, Région du Souss-Massa, Direction Provinciale de l’Eau, ONEE Branche Eau, Organisme Régional de Mise en Valeur Agricole (ORMVA)

Estimation du coût : > 1 M Eur

Office International de l’Eau

Page publiée le 10 juillet 2020