Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Tunisie → Assainissement et Santé dans l’Oasis de Gabès - Tunisie

2019

Assainissement et Santé dans l’Oasis de Gabès - Tunisie

Tunisie

Titre : Assainissement et Santé dans l’Oasis de Gabès - Tunisie

Pays : Tunisie
Lieu : Oasis Jarah-Chott Essalem

Dates : 2019 : 36 mois

Partenaires : AE Rhône Méditerranée Corse Lyon Horizons Solidarités Marseille Mairie de Levie Levie

Contexte
L’oasis de Gabès s’étend sur une superficie de 570 Ha. il se subdivise en plusieurs sous ensembles dont l’oasis maritime "Jara-Chott Essalem". Ce milieu unique et fragile abrite 7 450 personnes reparties sur 1500 familles assurant l’essentiel de la production maraichère locale. 20 % de ces exploitants agricoles ne sont pas raccordés sur le réseau d’assainissement. 150 familles, soit environ 1 000 personnes, ne disposent pas de système d’assainissement et ne sont pas concernées dans les 10 prochaines années par un programme d’extension du réseau d’assainissement. Ces familles ont été identifiées par le projet pour accueillir des fosses étanches dédiées à la collecte des excréments. L’ONG Asie Horizon 20, opérateur de projet pour la Mairie de Levie, assure la coordination globale du projet.

Descriptif
Le programme prévoit la fourniture et la mise en place de 150 ensembles d’assainissement pour les familles non équipées et pour lesquelles aucun programme d’assainissement collectif n’est envisagé à moins de 10 ans. Pour chaque habitation, le dispositif comprendra : - Un sanitaire équipé d’une évacuation à siphon, - Une fosse en béton étanche de 12 m3, réalisée sur mesure entre 1 et 4 m de profondeur, en fonction des niveaux de nappe constatés et des disponibilités de terrain. - Une dalle de couverture en béton avec un regard d’accès pour le service de vidange.

Les ouvrages seront la propriété des familles à l’issue des travaux. Elles en assureront le bon fonctionnement. Les opérations de vidange seront assurées par une entreprise spécialisée locale en lien avec la station d’épuration du Grand Gabès gérée par l’ONAS. Deux cessions de formations, encadrées par les pouvoirs publics locaux, seront proposées vers des personnes relais en charge de diffuser des règles élémentaires d’hygiène vers les habitants et les écoles primaires Un suivi épidémiologique sera assuré dans le secteur des équipements mis en place. Un "comité de cité", composé d’une vingtaine d’usagers volontaires, sera créé pour assurer le suivi dans le temps de l’usage des fosses, et des évolutions constatées sur l’état du milieu naturel de l’oasis.

Budget global : 279.587 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 8 septembre 2020