Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → RENFORCEMENT DU POUVOIR D’ACTION ET DE DÉCISION DES FEMMES DANS LE MILIEU AGRICOLE EN MONGOLIE

2019

RENFORCEMENT DU POUVOIR D’ACTION ET DE DÉCISION DES FEMMES DANS LE MILIEU AGRICOLE EN MONGOLIE

Mongolie

Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités

Titre : RENFORCEMENT DU POUVOIR D’ACTION ET DE DÉCISION DES FEMMES DANS LE MILIEU AGRICOLE EN MONGOLIE

PROMOUVOIR LE RÔLE DES FEMMES DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE RURAL

Pays : Mongolie

Date : 2019- 2020

Programme d’actions
• Appuyer les filières à fort potentiel économique et d’autonomisation des femmes : formations de formateurs, diffusion de solutions économes en énergie et respectueuses de l’environnement, renforcement des producteurs, assistance technique et financière... • Renforcer des groupes de femmes dans la gestion des AGR**, des coopératives rurales et la gestion du budget du ménage : diagnostic des besoins et contraintes des femmes dans ces activités, renforcement de leurs compétences... • Renforcer le pouvoir décisionnel des femmes, et leur capacité de dialogue avec les autorités locales et nationales : création et animation d’un réseau de femmes leaders, formation sur le droit à l’équité des genres envers les OSC*** et les autorités locales, développement et promotion d’un comité provincial à l’équité des genres… • Promouvoir le développement économique inclusif via une campagne de plaidoyer envers les décideurs nationaux : examen et suivi de la mise en œuvre des réglementations existantes, diffusion des recommandations aux autorités compétentes, mise en place d’une plateforme de femmes leaders, réalisation d’événements et de forums de plaidoyer.

OBJECTIFS ET SOLUTIONS PROPOSÉES
Pour répondre à ces enjeux, et sur la base de leur expérience, le consortium Geres, AVSF et MONES œuvrent pour un développement économique rural inclusif et durable suivant 2 leviers majeurs : ■ Soutenir des activités productives rurales à haute valeur ajoutée : le cachemire durable et maraîchage biologique local via la diffusion de solutions d’efficacité énergétique et la promotion de pratiques de production et de gestion des ressources naturelles respectueuses de l’environnement ; ■ Renforcer les femmes actrices du développement de leurs activités productives et dans leur représentation face aux décideurs locaux et nationaux.

Bénéficiaires : BÉNÉFICIAIRES 1700 familles 30 organisations de la société civile d’éleveurs et de maraichers, d’usagers des pâturages, de producteurs, d’activistes et de professionnels de l’agriculture Autorités nationales et locales de 6 soums* et des capitales provinciales Bénéficiaires indirects : 50 000 personnes dont 50 % de femmes des régions ciblées

Présentation : GERES

Page publiée le 1er septembre 2020