Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Bolivie → Réchauffement climatique : accès à l’eau et agriculture biologique (Bolivie)

2017

Réchauffement climatique : accès à l’eau et agriculture biologique (Bolivie)

Bolivie

Fondation Aide Projets Humanitaires

Titre : Réchauffement climatique : accès à l’eau et agriculture biologique (Bolivie)

Pays : Bolivie
Localisation : municipalité Tarabuco, chef-lieu du département de Chuquisaca

Date : 2017 // 2019

Présentation
Le projet présenté concerne la petite municipalité Tarabuco, chef-lieu du département de Chuquisaca en Bolivie, un des pays les plus durement touchés par les conséquences du réchauffement climatique : les populations indigènes pauvres et marginalisées perdent leurs cultures à cause des gelées, des grêles et des sécheresses toujours plus fréquentes et sévères. Au travers d’un partenaire fiable possédant une expertise reconnue dans le domaine (Sumaj Punchay ONG), l’association veut développer le renforcement des capacités de production par une agriculture adaptée, durable et équilibrée avec le label bio. Elle souhaite également assurer une formation technique de commercialisation afin de faire de cette activité familiale une source de revenus financièrement intéressante.
Le projet concerne 70 familles (385 personnes) en situation d’extrême vulnérabilité. Ces bénéficiaires sont aussi les premiers et principaux acteurs du projet. La Municipalité, dont les moyens sont très limités, est fortement impliquée. Elle met des locaux à disposition et assure le lien avec d’autres acteurs institutionnels au niveau régional et national. Les familles voisines seront indirectement bénéficiaires du projet : elles auront accès à l’eau et pourront acheter ou échanger les produits des potagers.
Le projet prévoit 40 systèmes d’adduction d’eau avec réservoirs de stockage de 5.000 litres, la plantation de 50 vergers et de potagers biologiques, la mise en place de 70 élevages de poules ainsi que le reboisement des zones de recharge aquifères. De nombreuses formations sont prévues, telles que des ateliers avec les femmes bénéficiaires pour la préparation des aliments produits (changement des habitudes alimentaires et sensibilisation à l’apport nutritionnel), la gestion de l’eau et des sols, l’adoption de mesures d’adaptation face à la modification du climat et enfin la participation à des foires locales pour la vente des produits.

Association : Programmes d’Aide et de Développement aux Enfants du Monde PADEM

Financement : Ministère des Affaires Étrangères et Européennes du Luxembourg

Budget : € 140.806.

NIF Fondation Aide Projets Humanitaires

Page publiée le 12 juillet 2020