Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Programmes de Développement Intégré (PDI) : Banfora, Bobo Dioulasso, Dédougou, Nouna (Burkina Faso)

2019

Programmes de Développement Intégré (PDI) : Banfora, Bobo Dioulasso, Dédougou, Nouna (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Programmes de Développement Intégré (PDI) : Banfora, Bobo Dioulasso, Dédougou, Nouna (Burkina Faso)

Pays : Burkina
Localisation : Les programmes concernent quatre ensembles de villages situés comme suit : diocèse de Banfora : province de la Comoé diocèse de Bobo Dioulasso : province de l’Houet diocèse de Dédougou : province du Mouhoun diocèse de Nouna : province de la Kossi et des Banwas.

Date : 2019 – 2023

Contexte
Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, l’action de notre Fondation s’oriente vers les régions rurales qui comptent 77% de la population du Burkina Faso. Les revenus des exploitations agricoles y sont faibles, l’accès à l’éducation et à l’eau potable restent problématiques et les capacités d’action des communautés locales restent faibles.

Objectifs
Les programmes contribuent à l’autopromotion des ménages dans leurs zones d’intervention. Les programmes veulent notamment : * Renforcer les capacités techniques, organisationnelles et opérationnelles des communautés locales * Améliorer l’accès des ménages de la zone d’intervention à des services sociaux de base de qualité (eau et assainissement, éducation, alphabétisation, formation professionnelle) * Augmenter durablement les revenus issus des exploitations familiales agricoles des ménages * Renforcer les capacités des acteurs de mise en œuvre des programmes

Bénéficiaires : Les bénéficiaires directs sont les populations des villages cibles dont le nombre est estimé à : environ 23 000 personnes dans le diocèse de Banfora environ 40 000 personnes dans le diocèse de Bobo Dioulasso environ 29 000 habitants dans le diocèse de Dédougou environ 25 000 habitants dans le diocèse de Nouna

Partenaires : Les partenaires locaux concernés sont les quatre démembrements de l’Organisation catholique pour le développement et la solidarité (OCADES) Burkina des diocèses concernées.

Financement : Le projet est financé par le Ministère des Affaires étrangères et européennes à hauteur de 80% et par les bénéficiaires à hauteur de 1,5%. Les 18,5% restants sont à financer par CPS à travers des dons.

Budget : Le budget total est fixé à 7 280 000 € pour la période 2019 à 2023, en moyenne 364 000 € par année par PDI.

Fondation Chrëschte mam Sahel – Chrétiens pour le Sahel

Page publiée le 15 juillet 2020