Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Autogestion d’un parc de vélos et rattrapage scolaire pour les élèves éloignés et démunis dans la province du Poni (Gaoua) Burkina Faso

Date non précisée

Autogestion d’un parc de vélos et rattrapage scolaire pour les élèves éloignés et démunis dans la province du Poni (Gaoua) Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Autogestion d’un parc de vélos et rattrapage scolaire pour les élèves éloignés et démunis dans la province du Poni (Gaoua) Burkina Faso

Pays : Burkina Faso
Localisation : Province du Poni, commune de Gaoua

Date : Durée : 2 ans

Contexte
La province du Poni figure parmi celles du pays où le taux de scolarisation est le plus bas, c’est-à-dire en dessous de la moyenne nationale qui est de 56%. Le manque de moyens financiers pour payer les frais scolaires, le manque de moyens de locomotion pour effectuer les longues distances entre les écoles et les lieux de résidence des élèves, l’insuffisance des équipements dans les écoles ainsi que l’absence de cantine dans certaines écoles expliquent cet absentéisme scolaire relativement élevé.

Présentation
L’AEJT, d’abord avec l’aide du Fonds Message de Yaguine & Fodé et ensuite d’IDAY, facilite l’accès à l’école provinciale du Poni pour 30 enfants vivant à plus de 5 km de l’école par la location de vélos. Ces vélos sont prêtés aux élèves sélectionnés en fonction de leur éloignement de l’école, du niveau de revenus de leur famille et de leurs aptitudes scolaires. Ayant constaté que les filles bénéficiant de cette aide n’améliorait pas leurs résultats scolaires parce que leur famille utilisait le temps gagné lors du trajet en leur imposant des tâches ménagères supplémentaires, des cours de rattrapage scolaire leur fut imposés, facilitée ensuite élargie à l’ensemble des enfants démunis de l’école. Pour subvenir directement à l’entretien du parc de vélos et l’étendre à d’autres enfants, l’AEJT propose de générer des revenus par la vente de bœufs engraissés. Plus précisément, une personne expérimentée dans l’embouche bovine se chargera d’engraisser des bœufs achetés par l’AEJT. Ces bœufs seront ensuite vendus pour générer des revenus qui seront réaffectés à l’achat et l’entretien de vélos et le paiement des professeurs donnant les cours de rattrapage. La vente de ces bovins assurera à terme l’autofinancement du projet. Durant la réalisation du projet, les membres de l’AEJT organiseront des événements divers tels que des conférences afin de sensibiliser le gouvernement à cette méthode de réinsertion scolaire et le convaincre de généraliser l’approche au niveau national.

Objectifs
* Général Contribuer à accroitre le taux de scolarisation et de réussite du secondaire dans la province du PONI
* Spécifiques > Soutenir l’éducation scolaire secondaire en première année d’au moins 30 enfants défavorisés vivant loin de l’école (+ de 5 km) et 5 enfants supplémentaires chaque année à travers la location de vélos. > Rendre l’opération soutenable et autofinancée par l’embouche bovine. > La disponibilité d’un moyen de transport permet aux jeunes bénéficiaires des vélos de participer à des cours de rattrapage et ainsi améliorer leurs résultats scolaires. > Augmenter le taux de réussite parmi les bénéficiaires par des cours de rattrapage afin de combler le retard du volume d’horaire d’enseignement.

Résultats attendus
* Généraux > Accroissement du taux de scolarisation dans l’enseignement secondaire. > Amélioration des résultats scolaires grâce aux cours de rattrapage.
* Spécifiques Durant la première année du projet : > 5 boeufs embouchés et vendus pour l’achat et l’entretien des vélos. > Au moins 30 vélos achetés et entretenus loués à 30 élèves. Durant la deuxième année : > 10 boeufs seront embouchés et vendus pour financer l’achat de vélos supplémentaires

Bénéficiaires : Location de vélos : 30 (+ 5 chaque année) Rattrapage scolaire : 100 élèves démunis

Promoteur : Association des Enfants et Jeunes Travailleurs du Burkina Faso/ Poni (AEJT)

Budget total : 9.967 €

IDAY

Page publiée le 12 juillet 2020