Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Education de qualité et réinsertion professionnelle d’enfants vulnérables en déphasage avec leur temps : les enfants talibés (Burkina Faso)

Date non précisée

Education de qualité et réinsertion professionnelle d’enfants vulnérables en déphasage avec leur temps : les enfants talibés (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Education de qualité et réinsertion professionnelle d’enfants vulnérables en déphasage avec leur temps : les enfants talibés (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso
Localisation : Province de Sunmatenga, Commune de Kaya

Numéro projet : 37

Date : Durée : 3 ans

Contexte
Les foyers coraniques dans lesquels bon nombre de parents musulmans envoient leurs enfants étudier sont très répandus. Ces enfants sont les talibés, aussi nommés “garibous”. Les parents y envoient leurs enfants pour recevoir une éducation de base mais bien souvent, ils n’ont pas les moyens financiers pour assurer une subsistance et encore moins les frais scolaires. ces foyers ne bénéficient pas de ressources financières et matérielles pour dispenser un enseignement de qualité permettant aux futurs adultes de contribuer efficacement au développement de leur pays. De ce fait, les talibés se retrouvent très souvent obligés de mendier dans les rues au lieu d’apprendre à lire et à écrire. L’oubli de ces anciens modèles d’éducation par les autorités nationales, du fait d’une méfiance générale des pouvoirs publics à leur égard, la non intégration de ces modèles dans le système éducatif ainsi que l’extrême pauvreté qui frappe la population permettent de comprendre pourquoi les talibés se retrouvent en situation très précaire.

Objectifs
* Général > Promouvoir l’accès à l’éducation de qualité pour tous les enfants et jeunes talibés de la commune de Kaya.
* Spécifiques > Susciter le débat et mener un plaidoyer politique pour l’accès à une éducation adaptée et de qualité pour les talibés de la commune de Kaya mais également pour la reconnaissance officielle des écoles coraniques et leur intégration dans le système éducatif actuel. > Améliorer la qualité de l’enseignement dispensé dans les écoles coraniques par le renforcement des capacités pédagogiques des professeurs. > Favoriser l’insertion de 30 talibés/ an ayant atteints l’âge minimum légal de travail dans les ateliers de la commune de Kaya visant à l’apprentissage d’un métier.

Résultats attendus
> Le nombre des foyers coraniques et de talibés dans la commune de Kaya sera connu avant la fin de l’année 2014. > Au moins 500 talibés/ an (toute commune confondue) seront alphabétisés et auront acquis la connaissance du français. > 30 talibés/ an issus de la commune de Kaya auront reçu une formation professionnelle de qualité. > La reconnaissance et prise en charge du phénomène des enfants talibés par les autorités locales et nationales devient effective à Kaya et ensuite sur une échelle nationale.

Bénéficiaires : 500 enfants

Promoteur : Association Vision Action Développement (AVAD)

Budget total : 48.284 €

IDAY

Page publiée le 1er août 2020