Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2017 → Etude de vulnérabilité à l’érosion hydrique du bassin versant du barrage de Boughrara (w. Tlemcen)

Ecole nationale supérieure d’hydraulique (ENSH) 2017

Etude de vulnérabilité à l’érosion hydrique du bassin versant du barrage de Boughrara (w. Tlemcen)

GATAÂ Nabila

Titre : Etude de vulnérabilité à l’érosion hydrique du bassin versant du barrage de Boughrara (w. Tlemcen)

Auteur : GATAÂ Nabila

Etablissement de soutenance : Ecole nationale supérieure d’hydraulique (ENSH)

Grade : Master en Hydraulique Option : Systèmes d’Alimentation en eau Potable 2017

Résumé
L’érosion est le résultat des actions externes qui provoquent la dégradation du sol, tous les sols sont naturellement soumis à l’érosion, elle résulte de la conjonction de nombreux facteurs permanents (comme ceux liés au sol ou à la topographie), qui évoluent ou présentent un caractère aléatoire (comme les précipitations) et interviennent à différents niveaux dans les processus d’érosion. Le but du travail est de produire une carte de la vulnérabilité du sol à l’érosion en intégrant des données de terrain, des cartes thématiques différentes et des images satellites à travers une solution SIG. Cette spatialisation de l’aléa d’érosion est mise en œuvre sur le bassin versant du barrage de Hammam Boughrara .

Mots clés : Barrage de Hammam Boughrara, Algérie, Erosion hydrique, vulnérabilité du sol, SIG.

Version intégrale

Page publiée le 20 décembre 2020