Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → La formation interentreprises avec le secteur privé crée des perspectives pour la jeunesse tunisienne

2019

La formation interentreprises avec le secteur privé crée des perspectives pour la jeunesse tunisienne

Tunisie

Titre La formation interentreprises avec le secteur privé crée des perspectives pour la jeunesse tunisienne

Inter-company training with the private sector creates prospects for young Tunisians

Pays : Tunisie

Durée : 2019 to 2022

Commissioned by : German Federal Ministry for Economic Cooperation and Development (BMZ)

Agence d’exécution : Ministère de la formation professionnelle et de l’emploi (MFPE)

Objectifs
L’employabilité des jeunes tunisiens dans certains secteurs professionnels s’est améliorée.

Approche
En coopération avec le secteur privé, le projet développe des cursus de formation technique dans les secteurs du textile, de la plasturgie et du tourisme, adaptés aux besoins de l’industrie. Les programmes des écoles professionnelles publiques sont élaborés en étroite collaboration avec les comités de formation professionnelle, ce qui contribue à une meilleure mise en réseau avec les entreprises des régions.

Les entreprises tunisiennes nécessitant du personnel qualifié sont les intermédiaires centraux du projet qui s’adresse aux secteurs à fort potentiel de création d’emploi. Par exemple, le secteur du textile tunisien, avec environ 1 880 entreprises en activité et employant près de 200 000 personnes au total, avait 10 000 postes à pourvoir en 2018 seulement.

Il faut encourager les entreprises en Tunisie à s’impliquer davantage dans la formation professionnelle et à exprimer les besoins du marché du travail de manière plus claire. Les entreprises ne pourront assurer leur fonctionnement à long terme, que si elles adoptent un rôle de premier plan dans la gestion et la conception des cursus de formation.

Ainsi, elles ont l’opportunité de couvrir leurs besoins en main d’œuvre qualifiée et la probabilité qu’elles embauchent les apprenti·e·s à l’issue de leur formation augmente. En outre, le projet soutient durablement la formation professionnelle coopérative dans le système public. À long terme, le niveau de formation plus élevé permettra au secteur privé d’améliorer de nombreuses prestations de services. Des modèles de formation continue sont également prévus pour développer les capacités et les connaissances des employé·e·s des organismes publics de formation professionnelle.

Présentation : GIZ

Page publiée le 2 août 2020