Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Promouvoir le dialogue social entre le gouvernement et les organisations des employeurs et des salariés (Tunisie)

2017

Promouvoir le dialogue social entre le gouvernement et les organisations des employeurs et des salariés (Tunisie)

Tunisie

Titre Promouvoir le dialogue social entre le gouvernement et les organisations des employeurs et des salariés (Tunisie)

Alliance pour le développement économique et l’emploi

Pays : Tunisie

Durée : 2017 à 2021

Commissioned by : Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ)

Organisme de tutelle : Ministère des Affaires sociales

Objectifs
Les partenaires sociaux exploitent de mieux en mieux les possibilités du dialogue social pour favoriser l’emploi. Le principal résultat obtenu est l’augmentation de la capacité des partenaires d’exécution à négocier et concevoir des actions en faveur de l’emploi au sein d’une structure tripartite.

Approche
Le projet est mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat multi-acteurs réunissant la fondation Friedrich Ebert, la fondation Konrad Adenauer et les chambres de commerce allemandes à l’étranger. Il appuie le dialogue social tunisien sur les sujets de l’employabilité, de la transition vers le secteur formel et de l’assurance-chômage. Les partenaires d’exécution côté tunisien sont le ministère des Affaires sociales (partenaire politique), la centrale syndicale UGTT et l’organisation patronale UTICA. Le partenariat multi-acteurs permet d’associer aussi des représentant·e·s des partenaires sociaux allemands. Un comité de pilotage composé à parité de représentant·e·s des partenaires sociaux accompagne les mesures.

L’UTICA et l’UGTT se voient renforcées dans leur capacité à élaborer en commun des solutions en matière de politique de l’emploi. Les représentant·e·s de l’État bénéficient d’un conseil en vue d’associer les partenaires sociaux à l’élaboration de telles solutions. Les partenaires d’exécution assument ensemble la responsabilité de la mise en œuvre des normes internationales du travail en Tunisie. Une coopération est prévue avec l’Organisation internationale du Travail (OIT).

En outre, les institutions des partenaires sociaux sont renforcées afin de faciliter leur communication sur les accords conclus, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, et de mettre ces accords en œuvre. Le projet encourage la gestion de coopérations entre les acteurs au niveau national et dans les régions, l’accent étant mis sur le transfert de connaissances, le travail en réseau et les échanges d’expériences. Les expériences allemandes, comme l’Alliance pour l’emploi, la réforme de la politique sociale et de l’emploi ou l’autonomie des partenaires sociaux, sont examinées lors de réunions de dialogue communes

Présentation : GIZ

Page publiée le 7 août 2020