Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → La biodiversité végétale et le dépérissement du Cedrus atlantica dans le parc national de Theniet El Had (W. Tissemsilt).

Université El Djillali Sidi Bel Abbes (2019)

La biodiversité végétale et le dépérissement du Cedrus atlantica dans le parc national de Theniet El Had (W. Tissemsilt).

BOUAZZA Khaldia

Titre : La biodiversité végétale et le dépérissement du Cedrus atlantica dans le parc national de Theniet El Had (W. Tissemsilt).

Auteur : BOUAZZA Khaldia

Université de soutenance : Université El Djillali Sidi Bel Abbes

Grade : Doctorat en sciences 2019

Résumé
Dans l’ensemble des cédraies du pays, celle de Theniet El Had est jugée par le célèbre forestier Boudy comme étant l’une des plus belles curiosités naturelles de l’Algérie. Dans ce travail, la démarche méthodologique adoptée à l’étude du dépérissement des arbres forestiers s’est effectuée sur des recherches de récolte de données, au niveau des placettes de tâches de cèdres dépéris, au sein desquels des paramètres édaphiques, dendrométriques, phytosociologique et des facteurs écologiques descripteurs, ont été relevés. Durant la période de 2013-2014, nous avons installé soixante-trois placettes temporaires de forme circulaire et d’une surface, de 10 ares chacune, à travers le versant Nord et Sud du massif, où nous avons recherché d’éventuelles relations entre le taux de dépérissement et les paramètres étudiés. Les résultats d’analyse éco-pédologique ont montré que la profondeur du sol est très variable d’un canton à l’autre. La texture du sol s’est révélée limoneuse et sablo-limoneuse, le taux de la matière organique demeure très élevé. Le pH du sol est légèrement acide. Par ailleurs, le dépérissement du cèdre de l’Atlas est apparu fréquent à travers les expositions orientées vers l’Est, sur les terrains où les pe rtes en eau sont supérieures aux apports, le long de l’étagement altitudinal compris entre 1400 et 1600 m et sur les terrains de pentes comprises entre 20° et 30°. A travers l’inventaire des espèces rencontrées au niveau des six cantons, nous notons que la diversité de Schannon dépasse pour l’ensemble des cantons la valeur de 3.70 bits, excepté le canton OURTEN du versant Sud qui est moyennement diversifié avec une valeur de 2.89 bits. En ce qui concerne l’équitabilité (E) notée pour les différents cantons, les valeurs de cet indice tend vers 1 ce qui signifier une forte régularité dans la répartition des différentes espèces. La comparaison entre les placettes dépéris et saines montre que la richesse spécifique est très élevée dans les placettes dépéris que saines et cela est dû à l’ouverture du milieu qui favorise l’installation de la strate herbacée.-

Mots Clés  : Cèdre de l’atlas, Dépérissement, Theniet El Had, Propriétés du sol, phytosociologie, facteurs stationnels.

Présentation

Version intégrale (11,2 Mb)

Page publiée le 18 novembre 2020