Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → Etude diachronique de la Forêt de M’sila (Wilaya d’Oran, Algérie Nord Ouest) par la télédétection spatiale

Université El Djillali Sidi Bel Abbes (2019)

Etude diachronique de la Forêt de M’sila (Wilaya d’Oran, Algérie Nord Ouest) par la télédétection spatiale

MHAMDIA Chafik

Titre : Etude diachronique de la Forêt de M’sila (Wilaya d’Oran, Algérie Nord Ouest) par la télédétection spatiale

Auteur : MHAMDIA Chafik

Université de soutenance : Université El Djillali Sidi Bel Abbes

Grade : Doctorat en Sciences 2019

Résumé
A l’instar de la plupart des pays du pourtour méditerranéen, et durant ses dernières années, l’Algérie connaît une dégradation assez intense de son patrimoine forestier, qui est déjà caractérisé par une vulnérabilité remarquable. Parmi les différentes forêts du territoire national, on peut citer le cas de la forêt de M’Sila, située à moins d’une dizaine de kilomètres à l’ouest de la ville d’Oran (Algérie NW), objet de la présente étude, qui se trouve soumise à une forte régression en menaçant sa survie. Cette situation, plus ou moins délicate, rend nécessaire d’opérer à un suivi rigoureux à court, moyen et long termes, et ce, afin de mieux prévenir et circonscrire de tels événements désastreux, de définir et caractériser les principaux mécanismes en cause et de proposer les solutions adéquates. Dans le cadre des travaux de recherche de la présente thèse, l’objectif principal c’est celui de bien comprendre la structure et la dynamique des états de surface du sol de la forêt concernée. Aussi, l’analyse des images satellitaires, obtenues à partir du NDVI, nous a permis de localiser avec précisions les modifications et ou transformations de l’espace forestier de M’Sila. Les résultats obtenus ont bien montré l’ampleur des changements qu’a connus ce couvert végétal où, de 1987 à 2014, une évolution régressive de 30.82 % a été constatée sur la surface de cet espace.

Mots Clés  : Algérie, patrimoine forestier, forêt de M’Sila, forte régression, images satellitaires, ampleur changements, évolution régressive.

Présentation

Version intégrale (9,7 Mb)

Page publiée le 20 octobre 2020