Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2019 → L’impact de la fenêtre sur le comportement thermique et respiratoire dans les constructions à forte inertie dans les zones chaudes et arides

Université Mohamed Khider de Biskra (2019)

L’impact de la fenêtre sur le comportement thermique et respiratoire dans les constructions à forte inertie dans les zones chaudes et arides

Chakali Meriem

Titre : L’impact de la fenêtre sur le comportement thermique et respiratoire dans les constructions à forte inertie dans les zones chaudes et arides

Auteur : Chakali Meriem

Université de soutenance : Université Mohamed Khider de Biskra

Grade : Magister en Architecture 2019

Résumé
Aujourd’hui, un bon confort thermique d’été et une bonne qualité de l’air intérieur dans nos bâtiments constitue des véritables enjeux pour le bien-être des occupants. L’enveloppe du bâtiment est le premier des éléments sur lequel le concepteur doit intervenir pour créer des conditions de confort satisfaisantes à l’intérieur. De nombreuses recherches ont confirmées que la fenêtre est l’un des éléments de l’enveloppe qui a des effets positifs et significatifs sur le confort thermique et respiratoire des usagers. La présente recherche s’intéresse à la qualité thermique et respiratoire intérieure dans les constructions à forte inertie. Elle a pour objectif d’évaluer expérimentalement et numériquement l’impact de la fenêtre sur le confort thermique et respiratoire dans des chambres réelles à forte inertie thermique d’un ancien hôtel (Marhaba) situé au coeur de la ville de Laghouat (zone chaude et aride) en période estivale. Ce travail est fondé sur deux parties majeures. Une recherche théorique et une autre pratique. La première partie (théorique) est basée sur une recherche bibliographique qui permet une meilleure compréhension des connaissances ayant une relation avec la recherche. La partie pratique est basée sur une campagne de mesure menée sur deux chambre en période estivale à l’aide d’instrumentation technique, ainsi qu’une évaluation numérique s’appuie sur une simulation numérique via le logiciel EnergyPlus (version 8.4.0) effectuée pour valider les résultats de l’investigation, et permet de tester divers paramètres qui peuvent aboutir à des meilleures conditions. Les résultats de ces évaluations (in-situ et numérique) nous ont permis de constater que la dimension et l’orientation de la fenêtre sont les deux paramètres les plus significatifs pour atteindre les conditions de confort requises dans l’espace en été en climat chaud et aride. Nous avons relevé aussi d’une part q’une chambre a forte inertie, associé à une gestion de ventilation naturelle nocturne possède un confort d’été meilleure qu’une chambre a forte inertie non ventilé. Et d’autre part que l’effet de la ventilation naturelle nocturne sur la température de l’air intérieure diurne dépend directement de la vitesse du vent.

Mots Clés  : Le confort thermique, La qualité de l’air, L’inertie thermique, Climat chaud et aride, La fenêtre, La ventilation nocturne.

Présentation

Version intégrale (6 Mb)

Page publiée le 30 décembre 2020