Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2019 → L’EFFET DE L’ORIENTATION D’UN BATIMENT SUR LE POTENTIEL DE VENTILATION NATURELLE DANS LES REGIONS A CLIMAT CHAUD ET SEC ( BECHAR, ADRAR, TAMANRASSET )

Université Mohamed Khider de Biskra (2019)

L’EFFET DE L’ORIENTATION D’UN BATIMENT SUR LE POTENTIEL DE VENTILATION NATURELLE DANS LES REGIONS A CLIMAT CHAUD ET SEC ( BECHAR, ADRAR, TAMANRASSET )

BERKANE, AYYOUB

Titre : L’EFFET DE L’ORIENTATION D’UN BATIMENT SUR LE POTENTIEL DE VENTILATION NATURELLE DANS LES REGIONS A CLIMAT CHAUD ET SEC ( BECHAR, ADRAR, TAMANRASSET )

Auteur : BERKANE, AYYOUB

Université de soutenance : Université Mohamed Khider de Biskra

Grade : Magister en Architecture 2019

Résumé
Dans les regions à climat chaud et sec, tel que Béchar, Adrar et Tamanrasset au sud algérienne, les régions de notre étude, le problème majeur c’est l’inconfort thermique à l’interieur des édifices en été . Et par conséquent, la refroidissement de l’espace est le facteur le plus désirable par les occupants. Ceci impose l’utilisation massive des appareils électrique de refroidissement pour une période plus longue en été que celle du chauffage en hiver. Plusieurs exemples de construction traditionnelles répondent au conditions de confort acceptables durant les période chaudes par une architecture climatique assurant une ventilation naturelle satisfaisant cette préoccupation des occupants. "Construire avec le climat" permet de créer des conditions du confort acceptable pendant les saison moyenne (Mai ,Juin,Septembre et Octobre ), avec le recours à la ventilation naturelle par l’ouverture des fenétres pour maintenir du locaux confortable.’efficacité de cette méthode peut étre efficace dans certains climats plus que d’autres.. Donc, la présente recherche s’intéresse à l’amélioration du qualité du confort thermique interieur des batiments suivant le potentiel de ventilation naturel et différentes orientations,Elle a pour objectif d’apprécier l’impact de l’orientation et la ventilation sur la modification du température de l’espace intérieur, tout en se focalisant sur les paramétrés suivants (ouverture des fenétres, orientation et la conception des paroi exterieur) dans l’enveloppe du bâtiment à etudié. La présente étude est menée dans les trois villes algériennes mentionnées ci-dessus, afin de comparer et chercher la stratégie de ventilation adaptée pour les batiments des climats chauds et secs et particulier en misaison afin d’améliorer la qualité de l’environnement intérieur tout en minimisant les consommations énergétiques.. La recherche s’effectue à l’aide d’un logiciel thermique TRNSYS couplé avec logiciel aéraulique COMIS, afin de tester l’impact de quelques variantes : position de l’appartement dans l’immeuble, orientation du bâtiment, isolation des parois extérieures, et des toitures, et scénarios d’ouvertures des ouvrants, afin de déterminer les éléments qui peuvent servir à des conditions meilleures. Les résultats montrent que la prise en compte de l’orientation Nord et Sud offrent de bons résultats. Nord a moins d’apports solaires en cette saison, alors que l’orientation sud est plus facile à protéger. La bonne gestion des ouvertures est le facteur principal pour le contrôle de la température intérieure et cela - en fonction des températures extérieures et selon les besoin des occupants pour assurer une bonne qualité d’air - fait participer le bâtiment à une conception plus performante thermiquement et plus économe énergétiquement

Mots Clés  : Confort, climat saharien, ventilation naturelle, TRNSYS-COMIS, orientation

Présentation

Version intégrale (10 Mb)

Page publiée le 30 décembre 2020