Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → Biodiversité des steppes d’alfa (Stipa tenacissima L.) en Algérie : état actuel et évolution

Université Mohamed Khider de Biskra (2019)

Biodiversité des steppes d’alfa (Stipa tenacissima L.) en Algérie : état actuel et évolution

Chaouch Khouane Hind

Titre : Biodiversité des steppes d’alfa (Stipa tenacissima L.) en Algérie : état actuel et évolution

Auteur : Chaouch Khouane Hind

Université de soutenance : Université Mohamed Khider de Biskra

Grade : Doctorat en Sciences 2019

Résumé
L’objectif de ce travail de thèse est de cerner les processus évolutifs de Stipa tenacissima et les steppes où elle domine en Algérie, en visant à évaluer et à comprendre l’impact de dégradation sur la biodiversité des steppes d’alfa, et sur sa diversité et sa structure génétique. Il borde deux volets complémentaires : Etude de l’évolution des communautés végétales des steppes à dominance d’alfa (Stipa tenacissima) situées dans la région sud-Algérois, via une étude diachronique basée sur deux échantillonnages floristiques réalisés à une cinquantaine d’années d’intervalle. Les résultats font ressortir une régression de la végétation qui se traduit par un changement de composition floristique, accompagné d’une réduction de couvert végétal et de la contribution de Stipa tenacissima au tapis végétal ainsi qu’un appauvrissement floristique. Ils montrent également que le surpâturage et la sècheresse sont les principaux facteurs impliqués dans cette situation. Evaluation de la diversité et la structure génétique de Stipa tenacissima. Pour cela 48 échantillons sont collectés de 27 stations distribuées le long de la région steppique algérienne. L’analyse est réalisée avec l’utilisation de marqueur moléculaire PCR-ISSR. Les résultats montrent une grande diversité génétique entre les groupes d’individus/populations étudiés et marquent une certaine divergence écogéographique. Une différenciation génétique est révélée avec un flux génique élevé, laisse suggérer que ceci, en plus des facteurs naturels et anthropiques, contribue dans l’organisation de la structure génétique de l’espèce dans la steppe algérienne.

Mots Clés  : Biodiversité, steppe ; Stipa tenacissima ; communauté ; évolution ; régression ; marqueur ; différentiation ; fragmentation

Présentation

Version intégrale (6 Mb)

Page publiée le 17 novembre 2020