Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Renforcement de la gestion communautaire des ZOVIC riveraines du Ranch de Gibier de Nazinga (Burkina Faso)

2020

Renforcement de la gestion communautaire des ZOVIC riveraines du Ranch de Gibier de Nazinga (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Renforcement de la gestion communautaire des ZOVIC riveraines du Ranch de Gibier de Nazinga (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso

Signature convention : 22/02/2020

Durée du projet : 15 mois

Contexte
Le Ranch de Gibier de Nazinga (91 300 ha) est une aire protégée localisée dans le centre-sud du Burkina Faso et héberge une biodiversité floristique et faunique importante. Afin de renforcer sa protection, des zones villageoises d’intérêt cynégétique (ZOVIC) ont été établies comme zone tampon. 7 ZOVIC sont situées dans la commune de Guiaro, une ZOVIC dans la commune de Pô et 3 ZOVIC dans la commune de Biéha. Le territoire d’intervention du projet est constitué d’un écosystème d’’une superficie de 24 441 ha, composé de forets claires et de steppes ainsi que de plusieurs espèces de faune et d’oiseaux migrateurs situées tout autour du Ranch de Gibier de Nazinga. La désorganisation des systèmes de gestion traditionnelle des ressources forestières et fauniques et la pauvreté conduisent les populations riveraines des 11 ZOVIC et du Ranch de gibier de Nazinga à une forte dépendance vis-à-vis des ressources naturelles et à des pratiques non durables d’exploitation des dernières ressources naturelles floristiques et fauniques de ces sites. Plusieurs pressions et menacent interagissent et exacerbent la situation de dégradation des ressources naturelles. Il s’agit du braconnage, des feux de brousse, la coupe abusive du bois, l’occupation anarchique de l’espace par les agriculteurs et les éleveurs, la surexploitation des ressources forestières et fauniques de ces ZOVIC, l’insuffisance de capacités techniques et opérationnelles des surveillants villageois, des éco-gardes et des comités villageois de gestion de faune (CVGF), de la faiblesse des dispositifs communautaires actuels de gestion et de gouvernance locales des ressources naturelles, le manque de mécanismes de financement pérenne de la surveillance dans ces ZOVIC etc.

Objectifs La finalité générale du projet est la suivante : La gouvernance et la gestion des 11 ZOVIC riveraines de la Forêt Classée (FC) de Nazinga sont améliorées en vue de renforcer l’intégrité écologique de l’aire protégée.

Activités
* Les capacités des 99 membres des instances locales de gouvernance des 11 ZOVIC sont renforcées sur les questions relatives à la gestion durable des aires de conservation ;
* Les autorités coutumières et leaders d’opinion (chefs, propriétaires terriens) des 11 villages riverains de la FC de Nazinga sont conscientisés sur la nécessité du maintien de l’intégrité des zones dédiées à la conservation des ressources naturelles (ZOVIC et leurs zones tampon) ;
* 1 100 personnes riveraines des 11 ZOVIC sont sensibilisées sur la gestion durable des RN ;
* 10 384 ha correspondant à la superficie des 6 ZOVIC encore intactes sont efficacement protégées ;
* 3 points d’eau sont aménagés (réhabilitation de Sya et creusage de 2 nouveaux à Saro et Kontiéro) ;
* 15 ha de champs pilotes sont gérés selon les techniques moins polluantes et/ou agro écologiques ; _* 1 filière apicole est promue dans la zone du projet.

Bénéficiaire : Association GOO BI YAZURA (AGBY)

Financement
Montant global du projet : 81 929 €
Contribution FFEM : 40 000 €
Partenaires : Commune de Pô, Commune de Guiaro

Présentation : UICN France

Page publiée le 21 août 2020