Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Consolidation de la remontée biologique des Laridae et des tortues marines par le renforcement de la gouvernance de la Réserve Ornithologique de Kalissaye (ROK) Sénégal

2020

Consolidation de la remontée biologique des Laridae et des tortues marines par le renforcement de la gouvernance de la Réserve Ornithologique de Kalissaye (ROK) Sénégal

Sénégal

Titre : Consolidation de la remontée biologique des Laridae et des tortues marines par le renforcement de la gouvernance de la Réserve Ornithologique de Kalissaye (ROK) Sénégal

Pays : Sénégal

Signature convention : 31/02/2020

Durée du projet : 15 mois

Contexte
Le contexte de la zone d’implantation du projet est caractérisé par une baisse des rendements agricoles. Face à cette contrainte, les populations ont développé la pêche, la récolte des huîtres et le ramassage des arches (coquillages) qui entraine une dégradation des écosystèmes de mangrove. La pauvreté et l’insécurité alimentaire ont engendré le développement de nouvelles pratiques dont la récolte des œufs de laridae et des tortues marines. Ces diverses perturbations ont entrainé une diminution des effectifs des colonies nicheuses et reproductrices d’oiseaux marins (sternes royales, les sternes caspiennes, goélands, mouettes) et de tortues marines. La principale conséquence est la diminution des oisillons arrivés à l’envol de 9 500 individus en 2016 à 4 800 individus en 2019.

Objectifs
L’objectif général du projet est de consolider la remontée biologique des Laridae et tortues marines par le renforcement de la gouvernance de la ROK.

Activités
* L’harmonisation des différents organes de gestion est valorisée par la formalisation d’un cadre unifié ;
* La gouvernance locale est dynamisée par l’instauration de rencontres régulières du cadre unifié ;
* La gouvernance et la gestion de la réserve sont améliorées par l’élaboration et la vulgarisation d’une convention locale de gestion ;
* Les zones de reproduction des laridae sont aménagées afin d’offrir une zone accueillante ;
* Les zones de reproduction des laridae et des tortues marines sont protégées et suivies régulièrement afin de mieux comprendre leur déplacement et ainsi adapter leur protection dans le futur ;
* Les parcs ostréicoles sont aménagés ; _* L’aviculture est développée afin de promouvoir d’autres types d’activités économiques ayant moins d’impact sur les zones de conservation.

Bénéficiaire : Réserve Ornithologique de Kalissaye (ROK)

Financement
Montant global du projet : 44 695 €
Contribution FFEM : 27 854 €
Partenaires : Réserve Ornithologique de Kalissaye et communautés

Présentation : UICN France

Page publiée le 18 août 2020