Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Est/Adamaoua/Nord : réduction des tensions/conflits liés à l’utilisation des ressources naturelles pour les activités agro-pastorales (Cameroun)

2020

Est/Adamaoua/Nord : réduction des tensions/conflits liés à l’utilisation des ressources naturelles pour les activités agro-pastorales (Cameroun)

Cameroun

Titre : Est/Adamaoua/Nord : réduction des tensions/conflits liés à l’utilisation des ressources naturelles pour les activités agro-pastorales (Cameroun)

Pays : Cameroun

Dates : 21 Jan 2020 — 21 Jul 2021

Identification : 00119721

Descriptif
Les conflits agro­pastoraux liées à la transhumance sont une préoccupation devenue globale compte tenu du double aspect lié à l’insécurité dans la région du lac Chad, mais également des enjeux économiques et sociaux que revers la pratique de la transhumance pour de nombreuses populations. Ces enjeux sont d’alltant plus importants que ces conflits s’accompagnent pour la plupart des cas de morts d’hommes, de destruction d’animaux et rixes entre conununautés souvent de plusieurs p ??ys. Le projet vise à réduire les conflits liés à l’utilisation des ressources naturelles pour les pratiques agro-pastorales dans les régions de l’Est, Adamaoua et du Nord. Il constitue le maillon manquant de la chaine d’interventions sur la problématique des conflits agro-pastoraux concernant les corridors de transhumance Cameroun/Chad/Centrafrique/Soudan. Ce faisant, il s’intègre dans la dynamique globale sous régionale de la gestion de la transhumance prescrite dans le momentum politique créé par la déclaration de N’Djaména de janvier 2019 (http://ccr-rac.ptbc-cbfp.org/actual...) regroupant les parties prenantes des pays ayant le lac Chad en partage et qui prescrit entre autres :
* De développer des programmes et projets intégrés, générateurs de revenus en faveur des communautés riveraines des aires protégées et des éleveurs transhumants
* De matérialiser et sécuriser les couloirs de transhumance nationaux et transfontaliers
* De concevoir un cadre juridique adéquat permettant une meilleure gouvernance et une gestion efficace de la transhumance
* De mener des études sur les dynamiques économiques, sociales, politiques et sécuritaires afin d’améliorer la compréhension des enjeux liés à la transhumance

Financement : Peacebuilding Fund
Budget approuvé : 2,495,734 US$

MultiPartner Trust Fund Office (MPTF)

Page publiée le 21 septembre 2020, mise à jour le 25 août 2021