Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2020 → EGROUNDWATER : tester des méthodes pour appuyer une gestion participative et durable des eaux souterraines grâce à des systèmes d’information innovants.

G Eau (2020)

EGROUNDWATER : tester des méthodes pour appuyer une gestion participative et durable des eaux souterraines grâce à des systèmes d’information innovants.

Groundwater Gestion

Titre : EGROUNDWATER : tester des méthodes pour appuyer une gestion participative et durable des eaux souterraines grâce à des systèmes d’information innovants.

Une des contraintes importantes pour la mise en œuvre d’une gestion des nappes est l’accès à l’information sur la ressource et ses usages, et la circulation de cette information. Le projet eGroundwater se propose de tester des méthodes pour appuyer une gestion participative et durable des eaux souterraines grâce à des systèmes d’information innovants.

Zone d’étude : Maroc, Algérie, Espagne, Portugal

Calendrier : Date de début du projet : 15/01/2020 // Date de fin du projet : 15/01/2024

Présentation
Ces méthodes concernent à la fois de nouveaux outils (par exemple analyse satellitaire, drones) et aussi l’implication des usagers dans la collecte et la gestion des données (ce qui entre dans un champ en plein développement, celui de la « science citoyenne »). Il est notamment prévu le développement et le test d’une application sur smartphone où les acteurs pourront à la fois entrer des données (par exemple concernant les niveaux d’eau) et obtenir de l’information en retour (par exemple sur la situation hydrologique ou sur les superficies plantées). Les cas d’étude sont situés au Maroc (province de Sefrou), en Algérie (région d’Adrar), en Espagne (région de Valence) et au Portugal (région d’Algarve).

Commanditaire : Fondation Prima

Organismes Partenaires : Université Polytechnique de Valence (Espagne), Université Ahmed Draia d’Adrar (Algérie), Université Moulay Ismail de Meknès (Maroc), Institut Supérieur d’Économie et de Gestion (Portugal), Université d’Algrave (Espagne), Icatalist (Espagne), Visualnacert (Espagne)

Présentation : G-eau

Page publiée le 23 janvier 2021