Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → Analyse de l’adaptation du blé dur (triticum turgidum L.var.durum) a differentes zones agro climatiques

Université Saad Dahlab de Blida (2019)

Analyse de l’adaptation du blé dur (triticum turgidum L.var.durum) a differentes zones agro climatiques

Kirouani, Abderrezzak

Titre : Analyse de l’adaptation du blé dur (triticum turgidum L.var.durum) a differentes zones agro climatiques

Auteur : Kirouani, Abderrezzak

Université de soutenance : Université Saad Dahlab de Blida

Grade : Doctorat : 2019

Résumé
Les essais de plein champ ont été menés selon un dispositif expérimental en blocs complètement randomisés à quatre répétitions. Plusieurs paramètres agro-morphologiques, physiologiques et biochimiques ont été évalués par environnement. Les résultats de l’analyse de la variance combinée (Génotype, Environnement et GxE) montrent la prépondérance de l’effet environnement sur l’effet génotype et l’interaction GxE pour l’ensemble des variables étudiées. L’effet génotypique fait apparaitre deux sous-ensembles de variétés. Le premier sous ensemble est constitué des variétés précoces et demi- naines qui sont GTA dur, Simeto, Amar06, Vitron, Ofanto, Cirta, Megress, Boussalem, Mexicali, Waha et Chen’s. Le second sous ensemble est formé des variétés tardives à paille haute qui sont Bidi17, Hedba03 et MBB. Ces deux groupes diffèrent essentiellement pour le rendement en grains, le nombre de grains par épi, le nombre d’épi par m², le nombre de grains par m², qui sont à l’avantage du premier sous ensemble. La présence de l’interaction GxE significative suggère l’instabilité des performances. L’analyse des coefficients de corrélations entre paires de caractères indique que la sélection indirecte pour le rendement en grains via le nombre de grains par m² pourrait s’avérer efficace. Les coefficients de corrélations entre paires d’environnements des variables étudiées, confirment la présence de l’interaction GxE et suggèrent que le choix des meilleures variétés doit se faire en fonction de l’adaptation spécifique. Ainsi Ofanto se comporte nettement mieux dans les conditions écologiques de Sétif alors que GTA dur et Simeto sont nettement plus performantes dans les environnements représentés par les deux sites Oued Smar et Khemis Miliana ensemble. La caractérisation des 14 variétés étudiées par les 13 marqueurs moléculaires de type SSR indique la présence d’un taux de polymorphisme élevé, et un nombre total de 39 allèles. Sur la base de la distance génétique entre variétés, le regroupement des 14 variétés laisse apparaitre un effet de l’origine génétique et géographique. En fait, Les sélections parmi les variétés locales étaient plus similaires les unes aux autres alors que le matériel végétal en provenance de Cimmyt-Icarda fait un groupe à part.

Mots Clés  : Stabilité ; Blé dur

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 2 novembre 2020