Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Quand l’eau n’est plus un don du ciel, un modèle d’équilibre général calculable appliqué au Maroc

UNIVERSITÉ LAVAL (1998)

Quand l’eau n’est plus un don du ciel, un modèle d’équilibre général calculable appliqué au Maroc

Patry, André

Titre : Quand l’eau n’est plus un don du ciel, un modèle d’équilibre général calculable appliqué au Maroc

Auteur : Patry, André

Université de soutenance : UNIVERSITÉ LAVAL (Canada)

Grade : Maître ès arts (M.A.) 1998

Résumé
L’eau est devenue une ressource naturelle precieuse dans la plupart des regions du monde. Avec une croissance phenomenale de la demande, les gouvernements des pays au prise avec cette rarete nouvelle ont tente d’y faire face en augmentant la capacite de stockage de l’or blanc. Depuis le debut de cette decennie, ces gouvernements semblent changer de cap en s’orientant vers une meilleure gestion de la demande afin de rationnaliser l’utilisation de la ressource. Cependant, une augmentation drastique du prix charge aux agriculteurs pourrait avoir des consequences nefastes sur les secteurs agricoles et se repercuter sur le niveau de vie des menages agricoles qui representent une large part de la population active. Nous pensons que toute nouvelle grille tarifaire devrait etre etudiee en prenant conscience des repercussions directes et indirectes qu’elle pourrait avoir sur l’ensemble de l’economie et sur le secteur agricole en particulier. Afin de capter ces effets d’interdependance dans ce memoire, nous utilisons un modele d’equilibre general calculable (MEGC).

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 30 mars 2010, mise à jour le 5 février 2018