Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → La ressource hydrique et ses conséquences sur l’alimentation en eau potable dans la région Nord du bassin d’effondrement Tébessa-Morsott NE Algérien

Universite Chekh Laarbi Tebessi - Tebessa (2019)

La ressource hydrique et ses conséquences sur l’alimentation en eau potable dans la région Nord du bassin d’effondrement Tébessa-Morsott NE Algérien

ABDESLAM, Ilhem

Titre : La ressource hydrique et ses conséquences sur l’alimentation en eau potable dans la région Nord du bassin d’effondrement Tébessa-Morsott NE Algérien

Auteur : ABDESLAM, Ilhem

Université de soutenance : Universite Chekh Laarbi Tebessi - Tebessa,

Grade : Doctorat : Hydrogéologie et Environnement 2019

Résumé
L’évaluation de la vulnérabilité est un outil utile pour la prévention et le contrôle de la pollution des eaux souterraines. La présente étude démontre l’approche intégrée avec le modèle GIS et DRASTIC ainsi que l’analyse de sensibilité pour évaluer l’effet de chaque paramètre DRASTIC sur la carte de vulnérabilité finale, aussi la cartographie d’une seconde méthode (GOD). La comparaison entre ces deux dernières est recommandée puisque la vulnérabilité croît en fonction de l’interaction entre divers paramètres. Ce travail a été réalisé dans un aquifère alluvial Morsott, Boukhadra et El-Aouinet, NE d’Algérie, dans un environnement semi-aride, qui a souffert d’une salinité croissante vers la partie nord du bassin. Sept facteurs hydrogéologiques ont été utilisés dans le modèle DRASTIC pour produire une carte de vulnérabilité à la pollution des eaux souterraines, ces facteurs hydrogéologiques utilisés afin de calculer l’indice de vulnérabilité DRASTIC (DVI), comme la somme des produits des évaluations et des poids attribués à chacun des paramètres. L’examen de la carte de vulnérabilité nous a permis de déterminer trois classes allant de très faible à très élevée. La partie Nord de la plaine montre la classe de vulnérabilité la plus élevée, ce qui indique qu’elle est la plus vulnérable à la contamination externe. La classe modérée est dispersée dans le Sud et l’Est aussi dans le Nord-Ouest, la vulnérabilité de la classe basse occupe la majeure partie de la plaine ce qui garantira un assainissement satisfaisant dans l’espace et le temps, en cas de pollution accidentelle. Une analyse de sensibilité appliquée dans cette étude suggère que, l’impact de la zone vadose, des milieux aquifères et de la conductivité hydraulique sont les facteurs clés déterminant la vulnérabilité. La comparaison entre la méthode GOD et DRASTIC nous a donné des résultats différents dans les superficies occupées par les classes de vulnérabilité, cette différence est due aux nombres de cartes paramétriques et aux nombre de classes déterminées dans les cartes paramétriques

Mots Clés  : Analyse de sensibilité, Vulnérabilité des eaux souterraines, Morsott-El Aouinet, GIS, DRASTIC, GOD.

Portail National de Signalement des Thèses (PNST)

Page publiée le 20 octobre 2020