Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2020 → Analyse de la variabilité de l’efficience de l’azote chez le blé tendre dans la plaine du Saïs

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2020

Analyse de la variabilité de l’efficience de l’azote chez le blé tendre dans la plaine du Saïs

Merzouki H.

Titre : Analyse de la variabilité de l’efficience de l’azote chez le blé tendre dans la plaine du Saïs

Auteur : Merzouki H.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master of Science (MS) Professionnel 2020

Résumé
Un des défis de l’agriculture éco-efficiente est le développement des pratiques culturales permettant d’améliorer le niveau de production agricole, de maximiser l’efficience d’utilisation des ressources et de réduire les impacts environnementaux. En effet, les conséquences de l’agriculture moderne sur les ressources naturelles sont devenues une préoccupation mondiale majeure. Avec pour objectif d’analyser la variabilité de l’efficience de l’azote pour la production de blé tendre dans la plaine du Saïs au Maroc, nous nous sommes appuyés sur les résultats d’une enquête entreprise en 2014 auprès de 205 exploitants de blé tendre dans la région, dont 150 cultivant du blé tendre local et 56 du blé tendre amélioré. D’autre part, en nous basant sur la modélisation à l’aide du logiciel CropSyst, nous avons pu simuler les doses d’azote absorbé. Pour cela, 15 et 16 exploitations ont été utilisées pour calibrer/valider CropSyst pour les variétés locales et améliorées respectivement. La calibration avec CropSyst a résulté en une RRMSE de 14.5 % et 10.2 % pour les variétés locales et améliorées, respectivement. Pour la validation, selon les paramètres calibrés du modèle, cela a conduit à une RRMSE de 17.04 % et 21.4 % pour les variétés locales et améliorées, respectivement. Les données collectées nous ont permis d’établir des courbes d’efficience de réponses de blé tendre à l’azote et d’analyser les relations entre l’efficience de l’azote et le rendement en fonction du précédent cultural. L’étude a relevé la présence d’une grande variabilité des réponses de blé tendre à l’azote. La relation entre l’efficience de l’azote et le rendement a démontré la possibilité d’augmenter conjointement la productivité et l’efficience dans les systèmes de culture à base de blé tendre en adoptant des précédents culturaux, principalement les légumineuses.

Mots-clés : PRODUCTION AGRICOLE ; PRATIQUE CULTURALE ; ECO-EFFICIENCE ; AZOTE ; FIXATION DE L’AZOTE ; BLE TENDRE ; GESTION DES RESSOURCES ; LEGUMINEUSE ; RENDEMENT DES CULTURES ; MODELE DE SIMULATION ; MAROC

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 10 novembre 2020