Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2019 → Etude de la filière des huiles enrichies en vitamine A au Maroc et suivi de leur stabilité au cours du stockage en conditions réelles, du producteur au consommateur

ISTOM - Ecole supérieure d’agro-développement international (2019)

Etude de la filière des huiles enrichies en vitamine A au Maroc et suivi de leur stabilité au cours du stockage en conditions réelles, du producteur au consommateur

HESLING, Pauline

Titre : Etude de la filière des huiles enrichies en vitamine A au Maroc et suivi de leur stabilité au cours du stockage en conditions réelles, du producteur au consommateur

Auteur : HESLING, Pauline

Etablissement de soutenance : ISTOM - Ecole supérieure d’agro-développement international

Grade : Ingénieur : ISTOM : Angers 2019

Résumé
De nombreuses études ont montré que la dégradation de la vitamine A dans les huiles végétales enrichies est fréquente lorsque ces huiles sont exposées à des conditions non favorables (exposition à la chaleur, à la lumière ou à un niveau d’oxydation élevé). Cependant, ces études ont été réalisées en laboratoire dans des conditions contrôlées, et non en conditions réelles. Le projet StaVitA au Maroc avait pour but d’étudier la filière des huiles enrichies en vitamine A et de suivre la stabilité de cette vitamine au cours du stockage en conditions réelles, de la production jusqu’au consommateur. Ce projet s’est déroulé en plusieurs étapes : i) Enquêtes auprès de producteurs et de vendeurs d’huiles enrichies (n=90 commerces). ii) Etude de la qualité des huiles enrichies commercialisées (inventaire des produits disponibles dans les commerces, puis analyse de leur teneur en vitamine A). iii) Stockage de 4 types d’huiles dans des commerces en « conditions réelles de stockage », durant 3 mois, et mesure régulière de leur teneur en vitamine A et de leur statut oxydatif. iv) Enquête auprès d’un petit échantillon de consommateurs (n=30 ménages) afin de déterminer leurs habitudes de consommation et de stockage des huiles, et suivi de la qualité d’huiles de soja durant un stockage d’1 semaine chez 9 ménages. Les résultats montrent que les huiles végétales sont adéquatement enrichies au Maroc donc que la norme marocaine d’enrichissement est bien respectée sur le territoire. La chaîne logistique est courte avec un stockage dans de « bonnes conditions » ce qui n’occasionne pas de pertes de vitamine A. Les résultats de l’étude de stockage montrent que la teneur en vitamine A dans les huiles n’a pas diminuée durant 3 mois, par contre l’augmentation de la teneur en peroxyde a été plus ou moins importante en fonction des conditions de stockage et des types d’emballages. On peut supposer que le point critique de la filière est au sein des ménages si un stockage à la lumière ou prolongé dans le temps a lieu ainsi qu’un chauffage important durant la cuisson."

Mots Clés : FILIERE ECONOMIQUE / HUILE VEGETALE / MAROC / NUTRITION / STABILITE / VITAMINE A

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 20 octobre 2020