Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2019 → Types d’habitat et formes d’alternances saisonnières de l’habitat mozabite oasien : l’exemple de Béni Isguen

Université Paris Nanterre (2019)

Types d’habitat et formes d’alternances saisonnières de l’habitat mozabite oasien : l’exemple de Béni Isguen

Bouali-Messahel, Mounia

Titre : Types d’habitat et formes d’alternances saisonnières de l’habitat mozabite oasien : l’exemple de Béni Isguen

Urban morphology and seasonal variations of M’Zab habitat : the case of Béni Isguen

Auteur : Bouali-Messahel, Mounia.

Etablissement de soutenance : Université Paris Nanterre

Grade : Doctorat : Aménagement de l’espace, urbanisme : Paris 10 : 2019

Résumé
Les oasis de la vallée du M’Zab en Algérie, inscrites au patrimoine mondial de l’humanité, présentent une architecture et une morphologie urbaine exceptionnelles. Elles ont légitimement attiré depuis longtemps aussi bien l’attention des voyageurs, que celle des chercheurs et des aménageurs. Une particularité reste cependant largement méconnue : le mode de vie et l’habitat des Mozabites, qui se sont constitués en fonction des variations saisonnières. Aujourd’hui, l’opposition systématique entre la taddart dans les ksour et le akham dans les palmeraies est remise en cause par une urbanisation accélérée, une poussée démographique et un effacement progressif du rythme des saisons dans les déplacements domestiques et urbains. Si aujourd’hui la désignation des deux types d’habitat est toujours d’actualité, qu’en est-il de leurs caractéristiques formelles et de leurs modes d’habiter ? Ce travail se propose d’étudier l’évolution des inscriptions tant physiques que sociales de ces variations saisonnières dans les types d’habitat et la forme urbaine de l’oasis de Beni Isguen, l’une des cinq oasis de la pentapole de la vallée du M’Za

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 21 octobre 2020