Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2019 → La problématique de l’information territoriale et ses enjeux majeurs dans les pays du Sud : stratégie, méthodologie et projet pilote dans un pays en développement, le Mali

Normandie Université. (2019)

La problématique de l’information territoriale et ses enjeux majeurs dans les pays du Sud : stratégie, méthodologie et projet pilote dans un pays en développement, le Mali

Dakouo, Alain Bessiba

Titre : La problématique de l’information territoriale et ses enjeux majeurs dans les pays du Sud : stratégie, méthodologie et projet pilote dans un pays en développement, le Mali

The problematic of territorial information and its major challenges in the countries of the South : strategy, methodology and pilot project in a developing country, Mali

Auteur : Dakouo, Alain Bessiba

Etablissement de soutenance : Normandie Université.

Grade : Doctorat : Géographie : Normandie : 2019

Résumé
En Afrique, la décentralisation s’effectue dans des contextes variables selon les pays : la nécessité de réformer l’Etat suite à une crise, la volonté d’instaurer une démocratie locale pour compenser le pouvoir central voire dictatorial, parfois même l’incapacité de l’Etat à fournir les services socioéconomiques de base comme la santé, l’éducation, l’eau potable etc.En Afrique de l’Ouest, la décentralisation s’est souvent accompagnée d’un redécoupage des territoires dans les années 1990. La plupart des pays d’Afrique de l’Ouest ont créé trois niveaux de collectivités territoriales : la Région, le Département (Cercle au Mali) et la Commune. Ceci entraîne un besoin de gestion et d’aménagement du territoire à plusieurs échelles (état des lieux, suivi de l’emprise spatiale de l’aménagement, assainissement, gestion des ressources naturelles, développement économique rural, santé, éducation, hydraulique, gestion des risques etc.). Dans le cadre d’un besoin d’informations croissant, les partenaires au développement reconnaissent l’utilité du Système d’Information Géographique (SIG), comme outil d’aide à la décision. La création de différents ministères en lien avec l’information géographique au Mali, nécessite la mise en commun de compétences s’articulant autour de la géomatique. En effet, si chaque Institution et ministère sectoriel dispose de données thématiques propres, leur valorisation se heurte à une forte dispersion et disparité des données géographiques et cartographiques.Comment mutualiser un même système géospatial et territorial entre une mairie, une collectivité territoriale, une ONG, l’Etat ainsi que d’autres partenaires travaillant sur une même emprise territoriale ? Quelle stratégie d’information territoriale pour un pays comme le Mali ?L’objectif de ce travail de thèse est de mettre en place, selon les concepts, méthodes, et technologies de la géographie actuelle et de la statistique, un outil d’aide à la décision dans un contexte de mutualisation et de décentralisation, conçu pour faire franchir un pas décisif au bénéfice de l’aménagement territorial local, par une mise en cohérence et une mise à disposition des données géolocalisées nécessaires à une politique efficace d’aménagement du territoire. Cette perspective à caractère stratégique implique de remonter jusqu’aux aspects de la répartition des pouvoirs, les rapports entre les logiciels libres et payants, l’information participative (aspects sociétal, social, contexte ethnique...) et le développement de l’information géographique au Mali. Une stratégie d’information est en fait un préalable indispensable de toute stratégie d’aménagement et de développement. Le projet de thèse se veut un projet innovant cherchant à fournir des réponses sur la mise en place d’une telle politique de gestion multi-sources et multi-acteurs de l’information spatiale dans un pays en développement.

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 4 novembre 2020