Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2019 → Territorialisation des politiques publiques et reconstruction de l’Etat au Mali en termes de gouvernance

Université Paris-Est (2019)

Territorialisation des politiques publiques et reconstruction de l’Etat au Mali en termes de gouvernance

Diawara, Boubacar

Titre : Territorialisation des politiques publiques et reconstruction de l’Etat au Mali en termes de gouvernance

Territorialization of public policies and state reconstruction in Mali in terms of governance

Auteur : Diawara, Boubacar

Etablissement de soutenance : Université Paris-Est

Grade : Doctorat : Sciences Politiques : Paris Est : 2019

Résumé
Alors qu’en France, la volonté de mieux prendre en compte la variabilité et la multiplicité des situations locales a conduit au développement de programmes contractuels entre l’État et les collectivités locales, dans des champs aussi variés que l’éducation, l’action sociale, le logement, l’insertion, la santé, la sécurité. Dans les pays africains, où tout est à refaire, c’est le statut quo administratif et politique. Les politiques publiques sont décidées et mises en œuvre par l’État central. La politique de décentralisation fut enclenchée dans les années 90 suite à l’émergence de la démocratie dans la plupart des pays africains.Au Mali, les premières lois de décentralisation furent adoptées en 1993. Face aux déséquilibres territoriaux qui pénalisent leur régime de croissance et donc la création d’emploi, les pays africains sont de nos jours progressivement conduits à faire évoluer leurs modes de gouvernance. Le modèle actuel d’organisation territoriale et de planification centralisée de l’espace semble non seulement inefficace mais, également inadapté aux réalités économiques et sociales. L’État central est à lui seul en incapacité d’assurer un meilleur équilibre territorial, de réguler la croissance urbaine, de conduire et d’impulser des démarches stratégiques pour lutter contre la fracture territoriale. La territorialisation des politiques publiques passe forcément par une politique de décentralisation courageuse visant à conférer aux échelons territoriaux locaux des pouvoirs étendus de planification et d’aménagement de leur territoire.Après 20 ans de décentralisation au Mali, une réforme approfondie s’avère indispensable. Une réforme qui mettrait les collectivités territoriales au cœur des politiques de développement et de lutte contre les déséquilibres territoriaux. Les collectivités territoriales dotées de compétences étendues doivent pouvoir rendre l’action publique plus proche et plus efficace tout en l’adaptant à la diversité des territoires. Mais ces démarches stratégiques locales ne seront crédibles et efficaces, dans le contexte de ces pays, qu’à la condition d’être impulsées, accompagnées et encadrées par le niveau national tout en associant les décideurs publics locaux. C’est tout l’enjeu des politiques territoriales intégrées basées et construites sur des dynamiques d’acteurs locaux dans un système de gouvernance multi-niveaux qui est ici posé.

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 28 octobre 2020