Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2019 → Diagnostiquer la vulnérabilité relative aux pénuries en eau par une approche interdisciplinaire : application cartographique de l IPE et étude de discours dans l’État de Chihuahua (Mexique)

Université Toulouse-Jean Jaurès (2019)

Diagnostiquer la vulnérabilité relative aux pénuries en eau par une approche interdisciplinaire : application cartographique de l IPE et étude de discours dans l’État de Chihuahua (Mexique)

Wurtz, Marie

Titre : Diagnostiquer la vulnérabilité relative aux pénuries en eau par une approche interdisciplinaire : application cartographique de l IPE et étude de discours dans l’État de Chihuahua (Mexique)

Vulnerability diagnostic linked to water scarctiy by interdisiciplinary approach : using mapping methods to apply WPI and qualitative social analysis in the state of Chihuahua (Mexico)

Diagnóstico de la vulnerabilidad asociada a la escasez en agua con un enfoque interdisciplinario : aplicación cartográfica del IPA y estudio de discursos en el estado de Chihuahua, México

Auteur : Wurtz, Marie

Etablissement de soutenance : Université Toulouse-Jean Jaurès cotutelle Centro de investigación en materiales avanzados (Chihuahua, Mexique).

Grade : Doctorat : Environnement et sociétés : Toulouse 2 : 2019

Résumé
Les périodes de sécheresse, les prélèvements et les pollutions de l’eau sont de plus en plus intenses notamment dans le Nord du Mexique où aridité, production agricole et conjoncture transfrontalière font de la gestion de la ressource en eau une thématique importante. En lien avec des dynamiques socio-économiques, les variations hydriques affectent les sociétés aux niveaux sanitaire, économique, écologique, etc. L’étude des pénuries en eau aborde conjointement ces différents facteurs afin d’élaborer des diagnostics synthétiques aidant les prises de décision. Dès lors il s’agit d’établir des périmètres d’action pour réduire l’exposition des populations, mais aussi de considérer les fragilités sociosystèmiques ainsi que les capacités d’adaptation qui rendent les populations plus ou moins vulnérables. L’approche doit alors dépasser les cadres disciplinaires et croiser les échelles d’analyse. L’Indice de Pauvreté en Eau (IPE) ouvre des perspectives dans ce sens. Mais la place conférée aux dimensions hydrologique et environnementale dans ses applications statistiques pose question. L’indice est calculé à partir d’outils et de données (publiques) cartographiques dans l’Etat de Chihuahua afin de rendre visibles les pénuries en eau contrastées de ce territoire. Trois scénarios d’Evaluations Multicritères adaptent sous TerrSet les échelles de calcul, la normalisation des indicateurs et la compensation entre les différents facteurs de l’IPE. Les résultats sont pertinents : ils indiquent des pénuries socio-économiques dans la Sierra de Chihuahua, des pénuries hydrologiques dans le désert et une surexploitation des aquifères dans les corridors de développement situés à l’interface de ces deux ensembles. Les cartes de l’IPE sont d’autant plus pertinentes qu’elles insistent aussi sur la marginalité des milieux ruraux et l’importance de la gestion de l’eau agricole. Ce diagnostic d’exposition est complété par une analyse qualitative des discours dans la région agricole de Delicias. L’étude des relations précise le diagnostic de l’IPE : des clivages divisant le système d’acteurs expliquent la vulnérabilité du territoire face aux dégradations anthropiques de la ressource.

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 26 octobre 2020