Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2018 → Contribution à l’étude pollinique et sédimentologique des dépressions humides du Nord-Est algérien

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2018

Contribution à l’étude pollinique et sédimentologique des dépressions humides du Nord-Est algérien

KAHIT Fatima Zahra

Titre : Contribution à l’étude pollinique et sédimentologique des dépressions humides du Nord-Est algérien.

Auteur : KAHIT Fatima Zahra

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : DOCTORAT Spécialité : ECOLOGIE ANIMALE 2018

Résumé
L’objectif de cette étude est de retracer l’histoire de la végétation locale et régionale dans l’aulnaie tourbeuse d’Ain-Khiar, complexe humide d’El-Kala (Nord-est algérien). L’aulnaie d’Ain Khiar est un site RAMSAR d’environ 170 Ha de superficie caractérisé par la dominance de la végétation hygrophile (Alnus, Cyperaceae, Juncaceae, Nympheaceae) Une caractérisation physico-chimique et pollinique a été menée sur différentes séquences tourbeuses extraites de l’aulnaie d’Ain Khiar. La caractérisation physico-chimique de quatre séquences de différentes profondeurs (260, 120 et 110 cm) a révélé l’existence d’une tourbe bien conservée, neutre à peu acide en surface et qui deviens très acide en profondeur, pauvre en éléments minéraux. La caractérisation pollinique a été portée sur la séquence pollinique la plus longue 260 cm de profondeur, les assemblages polliniques étayés par deux datations C14 ont révélé : Qu’au cours des derniers 500 ans, il y a dominance d’une subéraie et d’une végétation mésophile (Quercus suber, Erica arborea et Myrtus ) et des herbacées héliophiles (Fabaceae, Liliaceae, Asteraceae et Poaceae) au début de l’histoire vers 420±69 BP au Médiéval Warm Period, une aulnaie a remplacé cette subéraie et la végétation hygrophile (Alnus, Cyperaceae, Juncaceae, Nympheaceae) domine le milieu durant Little Ice Age, l’activité anthropique caractérise l’époque moderne vers 141±97 BP, le reboisement d’Eucalyptus dans les zones subhumides et l’utilisation du Cupressus comme barrière protectrice des terres agricoles aux alentours. Ces changements climatiques ont été signalé au nord de la méditerranée.

Mots clés  : Ain Khiar – Complexe humide El kala –histoire de végétation – analyse polliniquedatation

Version intégrale

Page publiée le 23 novembre 2020