Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2018 → Etude de l’importance méditerranéenne du complexe des zones humides de la région du Nord à travers l’avifaune hivernante et nicheuse : Cas du Lac Tonga

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2018

Etude de l’importance méditerranéenne du complexe des zones humides de la région du Nord à travers l’avifaune hivernante et nicheuse : Cas du Lac Tonga

RIZI Hadia

Titre : Etude de l’importance méditerranéenne du complexe des zones humides de la région du Nord à travers l’avifaune hivernante et nicheuse : Cas du Lac Tonga

Auteur : RIZI Hadia

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : Doctorat es sciences en Biologie Animale 2018

Résumé
Nous avons étudié durant deux années successives au niveau d’un site Ramsar le lac Tonga situé à l’extrémité du Nord-Est Algérien, l’hivernage, le comportement diurne ainsi que la reproduction de deux espèces : le Fuligule nyroca Aythya nyroca et la Foulque macroule Fulica atra deux oiseaux d’eau appartenant à deux famille différentes en l’occurrence les Anatidés et les Rallidés. Les résultats obtenus après analyse des compagnes de recensements des oiseaux d’eau sur une période de 38ans, montrent bien l’importance du complexe d’El Kala en tant que zone d’hivernage en Afrique du Nord. Les dénombrements hivernaux après un suivi régulier des espèces ont abouti à un effectif maximum enregistré pour le Fuligule nyroca de 140 individus par contre la Foulque macroule enregistre un pic de 11500 individus. L’étude du comportement diurne pour les deux espèces montre que le repos, toilette et l’alimentation domine chez le Fuligule nyroca, la parade existe avec de faible proportion. Chez la Foulque macroule l’alimentation, la nage et le repos domine entre 2005-2006 alors que pendant 2006- 2007 c’est la nage, l’alimentation et le repos qui domine. Durant les deux saisons la toilette est aussi importante chez cette espèce ainsi que le vol quand à la parade elle présente une petite proportion dans le bilan global des activités diurnes de la Foulque macroule. Nous avons également étudiés la phénologie de la reproduction de ces deux espèces pendant les deux saisons de reproduction, en se basant sur le suivi hebdomadaire des nichées à partir des berges. Les résultats obtenus montrent que Aythya nyroca a une période de ponte qui s’étale sur 8 semaines durant l’année 2006 et de 9 à 10 semaines pour l’année 2007. Elle est de 10 semaines pour la Foulque macroule.

Mots clés  : Hivernage, comportement diurne, reproduction, Aythya nyroca, Fulica atra, Lac Tonga.

Version intégrale

Page publiée le 16 novembre 2020