Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2018 → Analyse et etude de l’effet d’une variation des principaux paramètres sur la stabilité des barrages en terre

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2018

Analyse et etude de l’effet d’une variation des principaux paramètres sur la stabilité des barrages en terre

Lakehal Rida

Titre : Analyse et etude de l’effet d’une variation des principaux paramètres sur la stabilité des barrages en terre

Auteur : Lakehal Rida

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : Doctorat en Sciences Hydraulique 2018

Résumé
L’approche déterministe d’analyse de stabilité des pentes naturelle ou artificielles par les méthodes d’équilibre limite (LEM) en particulier la méthode modifiée de Bishop, est la plus utilisée pour évaluer la stabilité des barrages en remblai avec des ruptures circulaires. Dans cette étude, la méthode des plans d’expérience, en particulier la technique des plans composites centrés (CCD) a été liée avec la méthode modifiée de Bishop pour déterminer les effets d’une variation des principaux paramètres sur la stabilité des barrages en terre. Pour atteindre cet objectif, une équation de second ordre a été utilisé pour élaborer une fonction approximative du coefficient de sécurité Fs, dont les données d’entrée ont été fournies par l’analyses de stabilité des différents profils de barrages en terre homogènes et non homogènes (barrages avec à noyau central en argile). Les modèles proposés obtenus à partir de cette application représentent une plus grande précision de prédiction. L’étude de l’effet des paramètres géométriques et géotechniques sur le coefficient de sécurité des barrages homogènes montre qu’un effet positif de la cohésion c’ et l’angle de frottement φ’, et un effet négatif de hauteur de la digue HB, densité sèche γd et densité saturée. Les résultats montrent que l’effet de la cohésion c ’dépend fortement de HB, et que l’effet de dépend de β. Pour les barrages non homogènes (barrages en remblai à noyau central argileux), les résultats obtenus montrent qu’un effet positif de la largeur moyenne du noyau argileux central et des paramètres géotechniques du remblai et du noyau argileux sur les facteurs de sécurité Fs. Utilisant le modèle développé, les résultats de l’optimisation de la largeur moyenne du noyau central en argile pour les profils théoriques et les cas réels des barrages de Khenchla et Msila exposent qu’une largeur moyenne optimale égale environ 1/3 de la hauteur du barrage avec un gradient admissible inférieur ou égale à 2 pour un coefficient de sécurité optimal égale 1.5 jusqu’à 1.7 pour un barrage en terre d’une hauteur supérieur à 15 m (HB > 15 m).

Mots clés  : Barrage en terre homogène, barrages en remblai avec noyau centrale en argile, coefficient de sécurité, plan d’expérience, analyse de stabilité.

Version intégrale

Page publiée le 16 novembre 2020