Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2017 → Evaluation de l’activité hypoglycémiante de quelques plantes médicinales de la région du Souf

Université El Oued (2017)

Evaluation de l’activité hypoglycémiante de quelques plantes médicinales de la région du Souf

BEDDAZEKRI, Mabrouka GHEMAM ALI, Mebarka

Titre : Evaluation de l’activité hypoglycémiante de quelques plantes médicinales de la région du Souf

Auteur : BEDDAZEKRI, Mabrouka GHEMAM ALI, Mebarka

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en Sciences biologiques 2017

Résumé
Notre travail s’inscrit dans le cadre d’évaluer l’activités antioxydantes et l’effet hypoglycémique et hypolipidémique des extraits aqueux des parties aériennes d’Ajuga iva et de Matricaria pubescens, sur un modèle de rattes Wistar rendu diabétique par injection intrapéritonéale d’une dose unique de120 mg/kg pc d’alloxane. L’étude réalisée sur 16 rattes de la souche Wistar albinos répartis en quatre groupe soit, groupe témoin sain (TS), groupe diabétique non traité (DNT), groupe diabétique traité par gavage gastrique de 300mg/kg d’A.iva (DA+A) et groupe diabétique traité par 800mg/kg de M.pubescens (DA+M) pendant 15 jours. Le screening phytochimique est essentiel afin d’identifier les composés existant dans l’extrait aqueux. La teneur en phénols totaux, tanins condensé et en flavonoïdes des différents extraits a été déterminée par des méthodes de Folin-Ciocalteu, chlorure d’aluminium. L’activité antioxydant des extraits issus des espèce A. iva et M.pubecsens selon la méthode du piégeage du radical libre DPPH a montré que l’extrait aqueux possède une activité antioxydant remarquable de l’ordre 0,22mg/ml et 0,59mg/ml. l’administration de traitement par gavage deux fois par jour pendant deux semaine a révélée une augmentation de poids corporel et une diminution remarquable de la glycémie de l’ordre (75.89 %) et (71.86 %) d’A.iva et M. pubecsens, à la fin de l’expérimentation. Parallèlement, il a été remarquée d’une façon générale que les deux extraits provoque une amélioration de profil lipidique soit (29.61%, 27.17% choléstrol), (22.02%,8.03% triglycerides) et (9.47%, 20.58% LDL). D’autre part l’administration des extraits aqueux ont également amélioré le statut de stress oxydant dans les tissus étudiés. En effet, la diminution des concentrations de l’MDA et augmentation du taux de GSH, l’activité de GPx tissulaire et l’activité de la catalase dans les organes des rattes traités. Finalement, l’examen histologique du tissus pancréatique a révélé une amélioration des cellules β pancréatique. En conclusion, la présente étude suggère que l’Ajuga iva et Matricaria pubecsens a un effet bénéfique contre le développement du diabète et ces complications.

Mots clés : Ajuga iva, Matricaria pubescens, effet hypoglycémiants, effet hypolipidémique, antioxydants, tissus pancréatiques, stress oxydatif.

Présentation

Version intégrale (12,4 Mb)

Page publiée le 19 décembre 2020