Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Contribution à l’étude de la phytochimique et biochimique La Plante (Larta) Calligonumn comosum l’her dans la région d’El-Oued

Université El Oued (2016)

Contribution à l’étude de la phytochimique et biochimique La Plante (Larta) Calligonumn comosum l’her dans la région d’El-Oued

BEKAKRA, Mouna ; MERZOUG, Fatima

Titre : Contribution à l’étude de la phytochimique et biochimique La Plante (Larta) Calligonumn comosum l’her dans la région d’El-Oued

Auteur : BEKAKRA, Mouna ; MERZOUG, Fatima

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en Sciences biologiques 2016

Résumé
L’objectif de ce travail est d’étudié l’effet de la variation d’environnement de la région (Taghzout, Guemar, Hassani Abdelkrim et El-Oued) sur les principes actifs et leur activité biologique de plante Calligonumn comosum L’her (Larta)Qui pousse dans la région d’El-oued (Est Sud d’Alger).On a fait l’étude phytochimique et biochimique d’extrait de plante. On a pris en compte les mesure de différents paramètres tels que le pH, les composés phénoliques et les protéines, de même, on a testé l’activité des antioxydants et l’activité enzymatique de partie aérienne (feuilles) de la plante aux différents régions (Taghzout , Guemar , Hassani Abdelkrim et El-Oued). D’après cette étude , On a enregistré un pH de plante varie entre (4.2 à 4.7), aussi un pourcentage de rendement plus élevé pour plante de Taghzout (9.16%) et la plante de hassani Abdelkrim (8.98%), et la plante de Guemar (7.76%). El-Oued (7.48%). En ce qui concerne le dosage quantitatif des polyphénols ,on remarque la quantité la plus élevée chez plante de Taghzout(4.25 ± 0.08 mg EAG/g EXS), suivi par échantillon de Guemar (3.25 ± 0.11mg EAG/g EXS) et Hassani Abdelkrim (3.04 ± 0.03 mg EAG/g EXS). Enfin l’extrait de région El-Oued (2.86 ± 0.02 mg EAG/g EXS).Les tests utilisées pour l’estimation de l’activité antioxydant sont : capacité antioxydante total (CAT) , piégeage de radical libre DPPH et pourcentage d’inhibition la lyse de globule rouge. Le test des bonnes valeurs notamment chez plante de (Guemar : 2.574±0.074 mg EAG/g EXS) et(Taghzout : 2.539 ±0.039mg EAG/g EXS), aussi les extraits (Hassani Abdelkrim) donnent des valeurs importantes (2.391 ±0.091mg EAG/g EXS) et (El-Oued : 2.023±0.023 mg EAG/g EXS). Les valeurs (pourcentage d’inhibition ) IC05 montrent des valeurs importantes chez plante de Hassani Abdelkrim qui sont (0.050 ± 0.006mg/ml chez plante de Guemar est 0.052± 0.00 mg/ml ), mais les valeurs d’IC05 faibles chez des extraits (Taghzout : 0.063 ±0.0005mg/ml et (0.071±0.002mg/ml chez El-Oued). Taghzout en remarque un Pourcentage d’inhibition de la lyse des globules rouge très élève par rapport acide ascorbique(26.163% ± 0.949).Concernent les paramètre biochimiques et enzymatiques , on a montré que la bonne quantités de protéine et GSH enregistre chez plante de (Hassani Abdelkrim et El-Oued) respectivement, plante de Taghzout est caractérisée par une bonne activité de CAT tandis que on remarque la bonne activité de GST enregistre chez plant de El-Oued . Nos résultats ont montré qu’il y a des déférences très hautement significative entre les quatre régions d’Calligonumn comosum L’her vis-à-vis la plupart des paramétrés dossée .

Mots clés : Calligonumn comosum L’her, phytochimique, régions, l’activité anti oxydantes, l’activité enzymatique, plane saharienne

Présentation

Version intégrale (10,4 Mb)

Page publiée le 23 décembre 2020