Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Valorisation des déchets de la pomme de terre par la fabrication de bioplastique dans la région de Souf

Université El Oued (2015)

Valorisation des déchets de la pomme de terre par la fabrication de bioplastique dans la région de Souf

OUCIF ALOUANE, Alouane

Titre : Valorisation des déchets de la pomme de terre par la fabrication de bioplastique dans la région de Souf

Auteur : OUCIF ALOUANE, Alouane

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en Sciences Biologiques 2016

Résumé
La matière plastique est la plus utilisée dans notre vie quotidienne (t il est avec Véritable substance chimique à base de substance pétrolière). Cependant, il avait été à plusieurs critiques liées à l’aspect environnement et la santé d’autre côté où elle connut un biodégradabilité très lente et il contient des produits chimique très nocifs pour la sante et même causent plusieurs maladies, telle que le cancer qui est le plus répondu. Devant cette situation ,il est devenu nécessaire de rechercher d’autres matières d’origine végétale pour compenser le plastique d’origine chimique. Qui est le bioplastique. Dont notre objectif : 1. Réduire l’utilisation de plastique d’ origine chimique. 2. Valorisation de déchets de pommes de terre qui sont souvent produits jetés 3. préservation de l’environnement et de la santé La pomme de terre est considérée parmi les plantes les plus riche en amidon, Le bioplastique est fabriqué à partir d’amidon qui est extrait à partir du tubercule de pomme de terre . On mélange l’amidon avec l’eau avec le glycérolé en présence de NaOH et HCl et ensuit en le placer à une température élève jusqu’à l’obtention de l’empois, après séchage dans l’étuve , nous obtenons un matériau souple, et un solide qui est une matière plastique provient de l’amidon.

Mots clés : Bioplastique –pomme de terre – valorisation – déchets – souf – amidon

Présentation

Version intégrale (1,1 Mb)

Page publiée le 25 décembre 2020