Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2019 → Activités biologiques des polysaccharides hydrosolubles de deux plantes spontanées du sahara algérien

Université El Oued (2019)

Activités biologiques des polysaccharides hydrosolubles de deux plantes spontanées du sahara algérien

ABEKHTI, Chaima — BEN AHMED, Romaissa

Titre : Activités biologiques des polysaccharides hydrosolubles de deux plantes spontanées du sahara algérien

Auteur : ABEKHTI, Chaima — BEN AHMED, Romaissa

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en Sciences Biologiques 2019

Résumé
Les objectifs de notre étude sont détermine l’extraction et évaluer l’activité antibactérienne, antioxydant, et anti-inflammatoire des polysaccharides hydrosolubles d’Ammodaucus leucotrichus et Ferula communis L récoltée dans la région de Ghardaia et Bechar, située au Sahara Septentrional Algérien, sont obtenus par extraction à l’eau distillée, à chaud pendant 2 heures, puis leur précipitation est faite par l’éthanol. Le rendement de l’extrait de polysaccharides hydrosolubles d’Ammodaucus leucotrichus est de 3%. L’activité antibactérienne des polysaccharides hydrosolubles d’Ammodaucus leucotrichus et Ferula communis L , vis-à-vis les cinq souches bactériennes pathogènes E. coli ATCC , Pseudomonas aeruginosa ATCC , Klebsiella pneumonia ATCC , Listeria monocytogenes ATCC, Salmonella enteric ATCC) a été réalisée par la méthode des disques ; les résultats obtenus montrent que les polysaccharides hydrosolubles de Ferula communis L présentent une activité antibactérienne remarquable, par contre l’extrait polysaccharidique d’Ammodaucus leucotrichus n’a aucun effet sur les souches testées. L’étude du pouvoir antioxydant des polysaccharides hydrosolubles a été effectuée par la méthode de DPPH, l’extrait d’Ammodaucus leucotrichus a une forte activité antioxydant par rapport à l’extrait de Ferula communis L, avec IC50 = 0.97 mg/ml et IC50 = 5.08 mg/ml respectivement . L’activité anti-inflammatoire in vitro des polysaccharides hydrosolubles a été réalisée par la méthode de la stabilisation de la membrane des érythrocytes humaine (HRBC), à des concentrations 1,10, 15 et 50 mg/ml. Les polysaccharides hydrosolubles d’Ammodaucus leucotrichus et de Ferula communis L ont une activité anti-inflammatoire par rapport au témoin (diclofénac 50 mg/ml) avec un pourcentage de stabilisation HRBC supérieur à 90 %.

Mots clés : Ammodaucus leucotrichus, Ferula communis L

Présentation

Version intégrale (1,5 Mb)

Page publiée le 7 décembre 2020