Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Etude du pouvoir épuratoire des eaux usées par filtre planté de macrophyte

Université El Oued (2016)

Etude du pouvoir épuratoire des eaux usées par filtre planté de macrophyte

ZOUBEIDI, Asma

Titre : Etude du pouvoir épuratoire des eaux usées par filtre planté de macrophyte

Auteur : ZOUBEIDI, Asma

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master en Hydraulique 2016

Résumé
L’objectif de cette étude est la mise en évidence des performances épuratoires des plantes : (Moringa oleifera , Cupressus sempervirens , Juncus maritimus , Phragmites communis , Acacia cyanophylla , Nerium Oleander . ) vis-à-vis des eaux usées brute. Cette étude a englobé une comparaison entre les différents filtres des plantes et le témoin. L’étude a été effectuée à travers un protocole expérimental dans la zone d’épuration des eaux usées urbaines au niveau de l’office national d’assainissement STEP 1 Commune de kouinine daira d’El-oued . A la base des résultats des paramètres physico-chimiques et bactériologique étudiés ,les plantes utilisées montrent leurs pouvoir d’élimination des polluants organiques et minérales. Les plantes (Juncus maritimus , Phragmites communis )sont plus efficace par rapport les autres plantes. En conclusion , la diminution importante des polluants et les pathogènes nuisibles nous permet d’installer une station pilote d’épuration par les plantes macrophytes(phytoépuration) au profit les petites agglomération isolées et aussi à réutiliser les eaux traitées dans l’agriculture et l’industrie

Mots clés : Eau usée brute , Macrophyte , Phytoépuration ,Polluants organiques

Présentation

Version intégrale (6,7 Mb)

Page publiée le 23 décembre 2020