Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2018 → لمساهمة في الدراسة الفسيولوجية لنمو الكينوا تحت تأثير الإجهاد الملحي. Chenopodium quinoa Willd

Université El Oued (2018)

لمساهمة في الدراسة الفسيولوجية لنمو الكينوا تحت تأثير الإجهاد الملحي. Chenopodium quinoa Willd

حم عيد, مبروكة لقاسم, يسرى

Titre : لمساهمة في الدراسة الفسيولوجية لنمو الكينوا تحت تأثير الإجهاد الملحي. Chenopodium quinoa Willd

Auteur : لقاسم, يسرى حم عيد, مبروكة

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master 2018

Résumé
Dans le but d’élucider l’impact du stress salin sur la croissance du quinoa (Chenopodium quinoa Willd), une étude expérimentale a été réalisée sur cinq variétés : Q101 (Amanilla manangare), Q102 (Amanilla sacaca),, Q103 (Blanca de junin), Q104 (Kancolla) et Q105 (Salcedo), qui ont subi des niveaux croissantes de salinité de l’eau d’irrigation (2.88, 17.51 et 32.9 ms/cm), sous des conditions d’une serre en plastique contrôlées manuellement. Dans ce contexte, quelques paramètres physiologiques des feuilles ont été étudiés : Densité des tissus foliaire (D), surface spécifique de feuille (SLA), poids spécifique du feuille (SLW), teneur relative en eau (RWC), succulence cellulaire (S) et contenu en chlorophylles et caroténoïdes. Les résultats obtenus ont confirmé que l’effet de la salinité de l’eau d’irrigation sur la croissance des variétés de quinoa était différent. La Q101 a enregistré la densité de tissu foliaire (D) la plus élevée (mg/mg300) et la meilleure teneur des feuilles en pigments de chlorophylle totale (196.1 µg/g MF) et de caroténoïdes (125 µg/g MF) sous l’influence de stresssévère (32.9 ms/cm). La Q104 a également montré la meilleure succulence cellulaire (S) (18.75mg/cm²). La Q102 a également enregistré la meilleure teneur relative en eau (RWC) des feuilles (62.98 %), tandis que d’autres variétés ont présenté des réponses variables en fonction des niveaux de stress.

Mots clés : Quinoa (Chenopodium quinoa Willd) , variétés, stress salin, physiologie, croissance, tolérance.

Présentation

Version intégrale (3 Mb)

Page publiée le 8 décembre 2020