Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2017 → Analyse de la diversité de l’avifaune de quelques zones humides de la région d’El-Oued (Chott Merouane, Oued Khrouf, Chott Melghigh, Lac Ayata, Lac Tindla) durant la période allant de 1999 à 2017

Université El Oued (2017)

Analyse de la diversité de l’avifaune de quelques zones humides de la région d’El-Oued (Chott Merouane, Oued Khrouf, Chott Melghigh, Lac Ayata, Lac Tindla) durant la période allant de 1999 à 2017

MESSAI, BOUBAKER Ouidad — REGUIAI, Rachida

Titre : Analyse de la diversité de l’avifaune de quelques zones humides de la région d’El-Oued (Chott Merouane, Oued Khrouf, Chott Melghigh, Lac Ayata, Lac Tindla) durant la période allant de 1999 à 2017

Auteur : MESSAI, BOUBAKER Ouidad — REGUIAI, Rachida

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en Sciences Biologiques 2017

Résumé
L’objectif de cette étude est d’identifié les espèces d’oiseaux d’eau existantes dans la région d’El-Oued. Nous avons mené cette étude au niveau de cinq zones humides : Chott Merouane, Oued Kherouf, Chott Melghigh, Lac Ayata et Lac Tindla, au cours de la période allant de 1999 à 2017. En se basant sur les résultats des démembrements des oiseaux d’eau effectuée par la conservation des forêts de la wilaya de El Oued, nous constatons que la diversité de l’avifaune des cinq zones humides étudié est très riche et compte 50 espèces appartenant à 17familles et 9 ordres. Ces peuplementssont dominés par le flamant rose Phoenicopterusroseus, le canard souchet Anas clypeata, le tadorne casarcaTadornaferriginea et la sarcelle d’hiver Anas creccacrecca. Les résultats montrent que ces zones humides abritent 127 342 individus. 42 espèces à Chott Merouane avec 67107 individus, 32 espèces à Oued Kherouf avec 32404 individus, 31 espèces au Lac Ayata avec 5797 individus, 30 espèces au Lac Tindla avec 12446 individus et 13 espèces à Chott Melghigh avec 588 individus. Le suivi régulier deseffectifs de cette avifaune a permis de définir le statut et la phénologie de toutes cesespèces. Globalement, les zones humides dans la région d’El- Oued sont exploitées par les oiseaux d’eau pour y hiverner, et y stationner à l’occasion des migrations, ou de s’y reproduire

Mots clés : Zones humides, diversité, Chott, Lac, oiseaux d’eau, statut phénologique

Présentation

Version intégrale (5,5 Mb)

Page publiée le 10 décembre 2020