Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2018 → Etude de quelques paramètres physico-chimiques et microbiologiques des eaux potables dans la région d’El-OUED

Université El Oued (2018)

Etude de quelques paramètres physico-chimiques et microbiologiques des eaux potables dans la région d’El-OUED

LEBBIHI, Raouia — DERKI, Haifa

Titre : Etude de quelques paramètres physico-chimiques et microbiologiques des eaux potables dans la région d’El-OUED

Auteur : LEBBIHI, Raouia — DERKI, Haifa

Université de soutenance : Université El Oued

Grade : Master Académique en science biologiques 2018

Résumé
L’eau est une ressource naturelle précieuse et essentielle pour de multiples usages. Son utilisation à des fins alimentaires ou d’hygiène nécessite une excellente qualité physicochimique et microbiologique. Pour apprécier la qualité des eaux destinées à la consommation issues de cinq stations urbaines dans la région d’El-Oued ; située au Sud-est de l’Algérie, un contrôle physico-chimique et bactériologique a été réalisé et a porté sur d’eau souterraines avant et après traitement des échantillons pendant les mois janvier , février , mars et avril 2018 . Les analyses ont été effectuées sur ces échantillons en mesurant les paramètres physicochimiques suivants : La température, le pH, la conductivité électrique (CE), la turbidité, les nitrates, TDS et salinité, et en recherchant éventuellement les germes indésirables : Germes totaux, Coliformes totaux, Coliformes fécaux, Streptocoques fécaux, staphylocoque fécaux, pseudomonas et Clostridum sulfito-réducteurs. Les résultats des analyses effectuées pendant quatre mois ont fait ressortir que les eaux des stations ont qualité physico-chimique, représentés par pH entre 7.24-7.98 , la turbidité entre 0.075- 1.89 NTU et l’ion Nitrite entre 0 - 0.127 mg/l …etc . , et qualité bactériologique qui dépasse les normes nationales et internationales de potabilité ; à savoir que toutes les échantillons pendant quatre mois présence le germe totaux (avant et après traitement) ; et la présence de germe staphylocoque aureus (ex : dans le mois février station Lizerg LVT = 12 UFC/ ml à37 C°) . et dans les mois mars et avril le germe Pseudomonas plus abondantes dans toutes les stations sauf la station Lizerg . Donc en conclue que l’eau de ces station possède une bonne qualité physico-chimique contre que mauvaise qualité bactériologies Ceci est justifié par la température saisonnière élevée, ce qui a conduit à l’activité de ces types de bactéries pathogènes. .Dans l’ensemble le nombre des stations sont traitées par un taux pas efficace d’hypochlorite. Cette pollution constitue sans doute un danger non négligeable à la santé des populations consommatrices de ces eau

Mots clés : Eau, Traitement, Qualité, Physico-chimique, Flore bactérienne, El-Oued

Présentation

Version intégrale (3,5 Mb)

Page publiée le 11 décembre 2020