Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Nouvelles publications → 2020 → La récurrence des inondations à Ouagadougou influence des facteurs physiques ou anthropiques ?

Editions Universitaires Européennes (2020)

La récurrence des inondations à Ouagadougou influence des facteurs physiques ou anthropiques ?

S. Donatien Jacob Bonkoungou

Titre : La récurrence des inondations à Ouagadougou influence des facteurs physiques ou anthropiques ?

Auteur (s)  : S. Donatien Jacob Bonkoungou
Editeur  : Editions Universitaires Européennes
Date de parution : 31.07.2020
Pages : 88

Présentation
Pour une meilleure gestion des risques inondations, il est primordial d’en connaitre les causes réelles. C’est dans ce cadre que s’inscrit la présente étude dont l’objectif global est de contribuer à la réduction des inondations à Ouagadougou à travers la détermination des causes réelles du phénomène. Pour cela, nous avons analysé les facteurs physique (pluviométries, géomorphologie), et anthropiques (urbanisation) qui participent à la genèse et à l’amplification des inondations. La tendance globale des pluviométries annuelles est à la hausse (environ 11,8% d’augmentation). L’analyse des pluviométries annuelles sur le bassin versant a révélé tout d’abord que ces pluviométries annuelles ont baissé de 6,7% entre la période 1987-1997 et 1997-2007 avant d’augmenter de 20% entre la période 1997-2007 et 2007-2016. Ensuite, l’analyse des pluviométries maximales journalières a révélé que la tendance est à la hausse avec une moyenne de 72,78 mm. Par contre, on remarque que toutes les pluviométries maximales journalières de la période 1987-2016 sont classées « normales », à l’exception de la pluie du 26 août 2007 qui est « Anormale » et celle du 1er Septembre qui est « très exceptionnelle ».

Annonce de l’ouvrage et achat (€ 39,90 en 2020)

Page publiée le 6 janvier 2021