Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2008 → Contribution des organisations professionnelles agricoles à la gestion des nouveaux projets de mise en valeur agricole dans le Sud-Est algérien. Cas d’étude : la wilaya de Ouargla

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM) 2008

Contribution des organisations professionnelles agricoles à la gestion des nouveaux projets de mise en valeur agricole dans le Sud-Est algérien. Cas d’étude : la wilaya de Ouargla

DJOUHRI OTHMANE

Titre : Contribution des organisations professionnelles agricoles à la gestion des nouveaux projets de mise en valeur agricole dans le sud-est algérien : cas de l’étude de la wilaya d’Ouargla

Auteur : Djouhri O

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master of Science : Professionnel 2008

Résumé
Notre étude sur les organisations professionnelles agricoles dans la wilaya d’Ouargla nous a permis de constater une série de contraintes et de problèmes qui freinent leur fonctionnement et influent sur leur crédibilité vis-à-vis des agriculteurs et de la promotion de l’agriculture. Malgré cette situation, ces dernières restent des espaces d’expression et des forums de rencontre pour tous les agriculteurs qui souhaitent participer au développement de l’agriculture. Les résultats de notre travail montrent que la profession agricole et ses structures de représentation ne lui permettent pas d’être un partenaire à part entière des pouvoirs publics dans la conduite les actions de mise en valeur dont la réussite passe obligatoirement par l’association de la profession à la réflexion concernant la programmation et l’élaboration des projets. A l’issue de cette étude, il ressort que le développement de l’agriculture implique l’émergence d’une profession agricole bien structurée et la présence d’une complémentarité entre les différentes organisations. La professionnalisation du secteur demeure une nécessité indispensable pour la réussite les projets et la durabilité des actions de mise en valeur. Enfin, cette procédure devient un passage obligé compte tenu des enjeux économiques actuels dans lesquels s’insère notre pays (les accords signés avec l’Union européenne et la prochaine adhésion à l’Organisation Mondiale du Commerce).

Mots-clés : ORGANISATION PROFESSIONNELLE AGRICOLE ; PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT ; DEVELOPPEMENT AGRICOLE ; GESTION DE PROJET ; GESTION PARTICIPATIVE ; ORGANISATION PAYSANNE ; ALGERIE ; OUARGLA

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 18 août 2010, mise à jour le 21 novembre 2017