Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Nouvelles publications → 2020 → Le marc du café Algérien - Un potentiel à haute valeur ajoutée

Editions Universitaires Européennes (2020)

Le marc du café Algérien - Un potentiel à haute valeur ajoutée

Sérine AMOKRANE - Rabah Arhab - Oumaima DEROUICHE

Titre : Le marc du café Algérien - Un potentiel à haute valeur ajoutée

Auteur (s)  : Sérine AMOKRANE - Rabah Arhab - Oumaima DEROUICHE
Editeur  : Editions Universitaires Européennes
Date de parution : 23.12.2020
Pages : 104

Présentation
Le café est l’un des principales denrées agricoles commercialisées dans le monde, il est souvent présenté comme la deuxième matière première d’exportation après le pétrole et la seconde boisson universellement consommée après l’eau. Sa production mondiale annuelle est en augmentation continue atteignant 168.71 million de sacs (60 kg) ce qui représente plus de 10.1 milliards de kilos de café selon le rapport publiait par l’Organisation International du Café en 2019. En Algérie, sa consommation s’élevait à 2.256 millions de sac équivalent à 135 millions de kilos selon le même rapport. À la fin de la chaîne de production, des quantités importantes d’un résidu solide qu’on appelle marc de café sont générées. En effet, chaque tonne de café torréfié génère environ 650 kilos du marc de café. De ce fait, pour les 10.1 milliards de kilos de café produit dans le monde, il y a 6.55 millions de tonnes du marc de café dont l’Algerie en produit 87.7 milles de tonnes chaque année.Le non traitement de tels déchets présente des enjeux environnementaux indélébiles. ce résidu peut être valorisé en tant qu’une source très importante de composés naturels à usage biologique et thérapeutique.

Annonce de l’ouvrage et achat (€ 54,90 en 2021)

Page publiée le 13 mars 2021