Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2009 → Analyse et perspectives de la culture du pistachier en Tunisie : cas de la région de Sidi Bouzid

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM) 2009

Analyse et perspectives de la culture du pistachier en Tunisie : cas de la région de Sidi Bouzid

CHAABANE WALIM

Titre : Analyse et perspectives de la culture du pistachier en Tunisie : cas de la région de Sidi Bouzid

Auteur : Chaabane W.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master of Science : Recherche 2009

Résumé
La culture du pistachier dans la région de Sidi Bouzid, au centre de la Tunisie, est une activité économique importante mais elle ne permet pas de produire les quantités de pistaches suffisantes pour occuper une place sur le marché mondial, dominé par les pays d’Asie et du Moyen Orient. La production de Sid Bouzid est tournée vers le marché local et son développement économique représente un enjeu régional. Pour ce travail, 30 enquêtes ont été menées auprès de responsables d’exploitations de pistachiers : 25 exploitants pratiquent le système pluvial et 5 cultivent en irrigué. L’interprétation des résultats des enquêtes a montré que les exploitants du système irrigué utilisent plus d’intrants que les autres producteurs en système sec. Le recours à un mode de production plus intensif permet d’obtenir des rendements plus élevés. Après l’analyse des réponses des agriculteurs, il apparaît que le coût de revient compte parmi les principaux inhibiteurs au développement de la culture du pistachier. A ce niveau l’intervention de l’Etat est utile.

Mots-clés : PISTACIA ; RENDEMENT DES CULTURES ; DONNEE DE PRODUCTION ; SURFACE ; COUT DE PRODUCTION ; CULTURE IRRIGUEE ; CULTURE PLUVIALE ; DONNEE STATISTIQUE ; TUNISIE ; SIDI BOUZID

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 18 août 2010, mise à jour le 20 novembre 2017