Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2008 → Elevage de la brebis sicilo-sarde dans la région de Beja Tunisie : situation actuelle et perspectives d’avenir

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM) 2008

Elevage de la brebis sicilo-sarde dans la région de Beja Tunisie : situation actuelle et perspectives d’avenir

BOUZAZI MONIA

Titre : Elevage de la brebis sicilo-sarde dans la région de Beja Tunisie : situation actuelle et perspectives d’avenir

Auteur : BOUZAZI MONIA

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master of Science (MS) 2008

Résumé
Dans un contexte de développement du secteur agricole, la Tunisie tente de réorganiser et co-construire ses filières agricoles notamment le secteur de l’élevage bovin laitier mais aussi l’élevage ovin laitier. Cette micro-filière, qui est presque exclusivement constituée de la race sicilo-sarde, est aussi considérée comme un espace d’étude pour une nouvelle organisation professionnelle. Ce travail propose de comprendre le fonctionnement de cette filière, aussi bien en ce qui concerne le système de production que le circuit de commercialisation, dans l’objectif de produire des connaissances sur la gestion des exploitations agricoles de cette brebis et de trouver des remèdes aux contraintes qui handicapent son développement. Des enquêtes ont été menées dans les exploitations agricoles des secteurs organisés et privés de la région de Béja au cours des cinq dernières campagnes. L’effectif a progressivement augmenté et atteint actuellement 4300 têtes. D’après cette étude, il ressort que des améliorations dans la conduite générale de cette spéculation sont possibles. En effet, le niveau de la production laitière et la productivité numérique s’améliorent d’une année sur l’autre plus particulièrement au niveau des fermes privées. Sur le plan économique, malgré la régression et la marginalisation de cette petite filière, elle reste une source de revenu importante, en produisant du lait, de la viande, de la laine et en valorisant les parcours. La collecte du lait est réalisée par une seule entreprise privée, la SOTULAITFROM, qui achète le lait de brebis à la 1,4 DT et le transforme en fromage. Ces améliorations pourraient se développer davantage si on optait pour une conduite en système intensif par la création de surface fourragère principale pour les ovins, l’élaboration d’un schéma de sélection adapté et surtout l’installation de centres de collecte de lait pour faciliter la commercialisation

Mots-clés : TUNISIE ; BEJA ; ELEVAGE ; OVIN ; FILIERE ; SYSTEME DE PRODUCTION ; PRODUCTION LAITIERE ; DONNEE DE PRODUCTION ; DONNEE STATISTIQUE ; METHODE D’ELEVAGE ; RACE ANIMAL ; PERFORMANCE ANIMALE ; RESULTAT DE L’EXPLOITATION AGRICOLE ; CIRCUIT DE COMMERCIALISATION

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 18 août 2010, mise à jour le 20 novembre 2017