Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2006 → La petite irrigation villageoise, enjeux et stratégies d’un développement durable pour l’agriculture au Burkina Faso. Diagnostic et analyse prospective de la situation agro-économique des exploitations agricoles du village de Talembika utilisatrices d’une ressource en eau partagée et limitée

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM) 2006

La petite irrigation villageoise, enjeux et stratégies d’un développement durable pour l’agriculture au Burkina Faso. Diagnostic et analyse prospective de la situation agro-économique des exploitations agricoles du village de Talembika utilisatrices d’une ressource en eau partagée et limitée

Luc Jean-Philippe

Titre : La petite irrigation villageoise, enjeux et stratégies d’un développement durable pour l’agriculture au Burkina Faso : diagnostic et analyse prospective de la situation agro-économique des exploitations agricoles du village de Talembika utilisatrices d’une ressource en eau partagée et limitée

Auteur : Luc J.-P.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Mastère Spécialisé Conférence des Grandes Ecoles : Développement Rural et Projets) 2006

Résumé
Le Burkina Faso est un petit pays africain enclavé, où la population est encore à 82 % rurale. Pour assurer un développement durable pour le pays, la petite irrigation villageoise est devenue un enjeu stratégique. Il existe très peu de références sur ces systèmes de production qui allient des techniques modernes d’agriculture à des systèmes agraires traditionnels. Au travers de l’analyse systémique et de la modélisation des exploitations agricoles avec le logiciel Olympe, cette étude a permis de réaliser la première base de données sur la petite irrigation villageoise au Burkina Faso en prenant comme exemple le village de Talembika. Traditionnelle durant la saison des pluies, elle devient maraîchère en amont du barrage Mogtédo pendant la saison sèche. Les performances agro-économiques constatées à Talembika sont très encourageantes. Les agriculteurs tirent un revenu satisfaisant de leurs activités agricoles et le village est en plein processus de développement. Mais cet équilibre est fragile, entre une ressource en eau partagée et limitée soumise aux aléas climatiques, et des marchés fluctuants dont la pérennisation n’ est pas acquise. Les contraintes sociales sont également très fortes : à une gestion collective de la ressource en eau et de certains moyens de productions, il faut allier les stratégies individuelles de chaque chef de famille. Cette étude montre qu’il est impératif de bien mesurer tous les impacts liés à des choix de développement. L’analyse prospective par des simulations apparaît comme un outil d’aide à la décision indispensable. Même s’il n’apporte pas la solution optimale, il permet d’ouvrir le dialogue entre les acteurs face aux choix à entreprendre

Mots-clés : BURKINA FASO ; DIAGNOSTIC ; PERIMETRE IRRIGUE ; DEVELOPPEMENT DURABLE ; SYSTEME DE PRODUCTION ; CLASSIFICATION ; EXPLOITATION AGRICOLE ; IRRIGATION ; DONNEE STATISTIQUE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 18 août 2010, mise à jour le 22 novembre 2017